Météo-Astro

Pleine Lune en Cancer – Jeudi 16 Janvier 2014

PL-du-16-01-2014A 4h52 UTC soit 5h52, heure de Paris

Bonjour à tous,

Nous voici arrivés à la Pleine Lune dans le cycle de lunaison en Capricorne qui a commencé le premier janvier. Encore un moment intense et riche en défis de toutes sortes mais particulièrement au niveau émotionnel puisqu’il met en face la Lune en Cancer, sensible, émotive, réceptive, fragile comme un enfant et un Soleil en Capricorne dur, stable, froid, solide, distant et sérieux. D’emblée, j’ai une image d’une petite fille timide et un peu craintive mais pleine d’imaginaire (Cancer)  face à un adulte autoritaire, sérieux , parfois rigide et qui ne se laisse pas émouvoir (Capricorne) et voilà justement ces deux parts de nous qui se trouvent mises en éclairage maintenant grâce à la Pleine Lune.


Cela va au-delà de ces jours ci car les planètes qui accompagnent le Soleil (Pluton et Vénus rétrograde) et les énergies que la Lune sensibilise (Jupiter et Lune Noire) siègent en Capricorne et en Cancer pour un temps plus long que la simple lunaison actuelle. C’est l’opposition de deux énergies: ce qui est facile à toucher en nous, car sensible, et qui est mis en mouvement au moindre souffle ( comme l’eau de la mare) avec ce qui est solide, immuable car stable jusqu’à la rigidité, et sur quoi nous pouvons nous appuyer sans crainte ( comme le rocher ou la montagne). Voilà donc une merveilleuse opportunité d’y regarder de plus près !  Comment utilisons nous ces énergies habituellement?

Nous pouvons opter pour un peu d’isolement (choisi  donc assumé) et trouver salutaire de prendre un temps de pause et d’introspection (Le Capricorne sert aussi à cela) afin de nous renforcer et d’éclairer ce qui est  peut-être fragile en nous  ou parce que notre âme, notre inspiration, notre réceptivité ont besoin de silence. Cela peut-être aussi par un désir légitime de nous recentrer sur nous et nos priorités du moment  (la Pleine lune en Cancer est le reflet de tout cela, majoré par Jupiter en Cancer).

Nous pouvons voir  ainsi également comment, à l’inverse,  nous nous mettons parfois en situation de déstabilisation (mais essayons de voir cela sans nous juger pour autant !). L’observation  de nous même a un puissant impact de créativité dans notre réalité. La théorie quantique met en avant l’affirmation que la réalité ne devient « réelle » que lorsqu’elle est observée par un observateur. Soyons donc ce spectateur et regardons ce que nous créons de différent à chaque observation nouvelle!


De manière plus concrète, chacun de nous peut se reconnaître dans cet axe Cancer Capricorne et souvent parce que nous en faisons une expérience désagréable : Par exemple, lorsque dès notre réveil, nous sommes tentés de nous rétracter dans notre coquille, de rester cachés sous la couette, pour ne pas avoir à nous confronter avec ce qui nous attend, nos obligations, les contraintes très sérieuses de nos vies, nos responsabilités et que nous pressentons, souvent à juste titre, comme des épreuves difficiles à vivre. Et j’écris « à juste titre » car dans ces moments nous sommes plutôt dans l’enfermement (Capricorne) et la protection (Cancer) et avons à regarder ce qui en nous est bloqué et douloureux, et à ressentir nos difficultés pour les accueillir telles qu’elles sont vécues subjectivement.

C’est souvent un besoin qui vient de notre pression intérieure, une sorte de conflit mental  (et Mercure en Verseau en ce moment est un bel agitateur) où nous sommes en proie à des dilemmes qu’il nous parait impossible de dépasser. En effet, comment choisir entre ce que veut notre âme (lune en Cancer), ce que réclame notre corps (Nœud Sud en Taureau), nos propres principes et concepts (Mercure en Verseau)  et ce que la vie extérieure nous demande (Soleil en Capricorne) et qui dans ces moments là peut nous sembler fait de contraintes, d’obligations et de mises en demeures : le travail, l’emploi du temps quotidien, les contraintes familiales ou sociales (Pluton et Vénus en Capricorne)?

L’ambiance extérieure est actuellement chaotique et l’air est toujours électrique, le stress est perceptible pour tous (Uranus en Bélier carré de Pluton Capricorne), et il nous est demandé de rester stables et dans notre sécurité intérieure (Capricorne) sans nous identifier émotionnellement  (Lune, Jupiter, Lune Noire en Cancer) à ce qui se passe au-dehors mais en nous souvenant que ce qui nous affecte au dehors est la réplique exacte de ce qui nous chahute dans notre propre « dedans ». Ce carré Uranus Pluton met en tension deux secteurs bien personnels (selon notre thème individuel*) et bien précis  de nos vies, deux secteurs et domaines d’existence qui se lancent des défis, eux aussi, pendant cette longue période. Nous l’avons déjà vu, cet aspect collectif qui reflète la crise mondiale autant que les grandes transformations de l’Humanité nous affecte tous puisqu’il génère en nous des remises en questions incontournables et nous dépouille de l’ancien, de nos vieux manteaux usés. Mais nous interagissons aussi sur lui, sur ce carré collectif,  à notre manière personnelle et unique. Souvenez vous que nous sommes tous des cocréateurs de l’ensemble et que en tout temps, nous sommes responsables de ce qui nous arrive :

Chaque fois que nous cédons trop volontiers à la pression et à l’impatience « extérieures » (Uranus en Bélier) auxquelles nous sommes plus ou moins perméables (Cancer, Scorpion et Poissons le sont toujours beaucoup), nous négligeons alors de nous recentrer (Lune en Cancer mais aussi Jupiter en Cancer) sur nos propres priorités et besoins et nous sommes embarqués par le stress. Ou bien lorsque nous y pensons bel et bien, (« il faut que je me recentre »  nous disons nous) nous y mettons alors encore tant de force et d’obligations que nous nous  sentons coupables de ne pas être « au top » pour ce que nous voulions faire ou pour satisfaire l’attente des autres. Ne nous leurrons pas, nous rencontrerons alors toujours une « bonne âme » pour nous faire écho de notre propre peur et nous dire que nous sommes vraiment trop nuls, trop durs et froids (Soleil en Capricorne) ou au contraire trop sensibles et pleurnicheurs (Lune en Cancer) c’est-à-dire, en fait, exactement conformes à ce que nous croyons être ! Merci aux beaux miroirs que nous renvoient les autres ♥

Parfois nous n’écoutons pas nos voix intérieures (lune en Cancer) qui nous disent que nous sommes fatigués ou tristes et que nous devrions prendre soin de nous (la Lune est toujours l’archétype de notre maman intérieure, la part de nous qui reflète notre rapport d’enfant à la mère) et nous tentons de passer outre pour arriver, coûte que coûte, à satisfaire la demande des autres, (Soleil en Capricorne). Le Soleil est notre énergie vitale, notre pôle actif. Nous obtempérons alors devant le jeu des différentes peurs qui restent de notre éducation et conditionnement socioculturel : peurs de ne pas être à la hauteur et ne pas trouver notre place ou la perdre (Cancer),  peurs de laisser passer une opportunité de travail et ne pas satisfaire nos ambitions ou notre mission (Capricorne), peur de nous retrouver en mauvaise posture financière (Taureau), peur du regard des autres, peur de ne pas être conformes à ce que nous devrions faire (Mercure en Verseau est très bon en ce moment pour nous dire ce que nous avons à faire !!).


Observons que nous agissons encore souvent soit en fonction de ce que les autres nous disent ou de ce qu’ils pourraient penser de nous (Capricorne), soit en fonction de comment nous jugeons le monde nous même à cause de nos susceptibilités personnelles ou de souvenirs pleins de rancœur (Cancer). En cela, je ne vous apprends rien de spécial, vous le voyez, car nous tous pouvons vivre cela et faisons souvent encore souvent le choix de nous soumettre aux tumultes de la vie extérieure.

Mais Mars est en Balance (de grâce arrêtons de répéter que Mars n’est pas au mieux dans le signe de la Balance, il y est et c’est parfait comme ça !) et ce Mars intervient pour nous montrer à quel point ce n’est pas juste de faire ainsi: nous « soumettre » au tout venant, avec une confiance démesurée,  les yeux fermés.  Il y a même dans ce cas, un abandon de notre puissance personnelle au profit du pouvoir des autres et des circonstances  (ce sont tous les rapports que nous appelons « de force » ou « harcèlements » ou encore « fatalités »). Cette forme d’inertie, confinant à la résignation, est sanctionnée en direct  (car elle n’est pas éclaire par la conscience) par de rudes retours de bâtons, soit en étant déstabilisés immédiatement sur le plan émotionnel si nous sommes hypersensibles (lune et Jupiter en Cancer) ; soit en générant des situations conflictuelles dans le plan de la matière: des contretemps matériels comme la maladie, par exemple.
Mars en Balance nous offre des choix, il  est là pour temporiser, harmoniser et équilibrer l’ensemble de ces énergies contradictoires et opposées (mon esprit enthousiaste a plutôt envie de dire « complémentaires » car elles le sont aussi). Le secret c’est le juste Milieu, comme toujours mais  encore faut-il comprendre et voir où sont nos ressources : Mars en Balance c’est notre guerrier et décideur intérieur qui se met au service de l’équilibre, de la paix et de la beauté dans tous les domaines de notre vie, y compris en réconciliant en nous le sensible, tendre et doux  (Cancer) avec le fort, sérieux et solide.

Voulons-nous que nos relations soient harmonieuses, alors prenons le temps de nous intérioriser  (Soleil en Capricorne) pour écouter d’abord nos besoins individuels de tendresse et de consolation (lune en Cancer) mais aussi notre peur que trop de proximité signifie un envahissement de notre fragile territoire intime (Lune Noire en Cancer). Il peut  être bon également bien observer et peut-être revérifier notre façon d’aimer (Saturne en Scorpion en sextile de Vénus rétrograde en Capricorne).  Car Vénus, lorsqu’elle est rétrograde, nous met face à notre façon d’aimer et nos valeurs. C’est un temps pour revisiter nos anciennes manières d’être dans nos relations et ce à quoi nous sommes attachés en termes de valeurs morales, d’argent, d’art, et de regarder en ce moment quels sont nos attirances répulsions et goûts divers et variés auxquels nous restons rigoureusement et solidement accrochés (Vénus  en Capricorne). Ce n’est pas une période faste pour entrer dans la nouveauté, si nous voulons de la durée, comme avoir une nouvelles relation amoureuse ou engendrer des œuvres artistiques mais c’est un moment favorable au retrait pour faire le bilan de ce qui existe et l’affiner et l’approfondir, l’heure est encore à l’intériorité et demande de la patience et du temps.

Voulons nous que notre santé s’améliore, alors prenons conscience de ce qui dans notre vie nous fragilise sur le plan émotionnel (Lune et Jupiter en Cancer) afin de l’accueillir avec bienveillance mais aussi observons la force et la solidité dense, le noyau dur,  de nos structures (Capricorne) qui sont les nôtres et comment nous les utilisons : est-ce que nous ne nous créons pas trop de contraintes, de façon abusivement autoritaire en étant sévères avec nous-mêmes (Capricorne) et au nom de quoi nous le faisons ? Ou bien est-ce que nous savons remettre en question nos vieilles manières (Pluton en Capricorne) et connecter la sagesse en nous, qui est inspirée par nos ressentis  et notre inconscient (Saturne en Scorpion) ?

Au delà de ces épreuves qui sont encore difficiles pour nous, essayons de laisser venir la confiance en une solution qui soit équitable pour nous même et pour tous car nous ne sommes pas le ou la seul(e) impliqués dans cette expérience, nous interagissons avec les autres (Mars en Balance nous montre notre relation permanente à l’autre pour remplir nos défis évolutifs ) mais également au sein de la vie, grâce à l’interdépendance de Neptune et Chiron en Poissons qui nous rebranchent sur notre Source cosmique..

Nous avons besoin des autres et de leurs points de vue et idées mais ce n’est pas pour nous soumettre ni nous conformer à eux (la Balance en nous tend à dire oui à tout, il est question ici d’apprendre à décider en fonction de ce qui est bon pour nous car Mars le demande pour apporter la justesse d’équilibre en tout et pour tous. Nous avons besoin aussi de regarder autour de nous, les animaux, la vie de la nature, la Terre, le Ciel étoilé, nous ne pouvons être bien en nous soupant du Tout.

Parfois il nous faut aussi apprendre à mettre les autres de côté pour un moment et à attendre un peu avant de nous énerver  ou de nous contraindre car l’univers répond rapidement à nos ouvertures de conscience. Quand l’inquiétude et l’agitation nous embarquent le retour est net et nous souffrons de nos doutes. Quand nous nous retirons du flux tumultueux sans culpabiliser, pour nous ressourcer,  nous échappons à l’emprise des  injonctions collectives et des « bons conseilleurs », emprise à laquelle nous sommes encore très perméables, et qui se manifeste par des mots comme « tu es égoïste, pense un peu aux autres, tu devrais faire ceci ou cela, comment peux-tu te plaindre alors que ce n’est pas si grave », etc. En nous retirant (et non, ce n’est pas une fuite, c’est prendre un moment de pause, de refuge, de ressourcement) déculpabilisons aussi  tout ce processus de protection et de repos intérieur qui nous permet de retrouver en nous l’amour, cette petite flamme que nous seul pouvons capter dans le silence et la solitude en retournant doucement en nous et notamment par la respiration en conscience. Tel est l’amour inconditionnel .

Et si l’ambiance est morose, le nier ne changera rien aux faits, mais nous attarder sur le sombre  ne sera pas utile non plus, le monde est en mutation, nous le savons et avons tout lieu de nous réjouir de vois que le chaos s’étend dans tous les domaines d’existence, car nous nous rapprochons ainsi de plus en plus de nous de la renaissance qui en jaillira.
Un matin récent j’ai reçu la lettre de Bianca Gaïa à laquelle je suis abonnée et cela m’a vraiment inspirée pour sortir de ma propre coquille, je vous sais capable de discerner ce qui peut ou non vous être utile dans ma démarche de partage. Vous pourrez lire sur son site cette canalisation intitulée « 2014: L’alliance Sacrée »

Nous tous, en tant qu’Humanité,  marchons symboliquement vers la lumière dans des temps d’errance et d’obscurité spirituelle mais aussi d’insécurité  affective,  matérielle, avec plus ou moins de peine pour certains d’entre nous, voire avec un sentiment de fatalité qui nous semble parfois incontournable. Veillons à vérifier comment nous nous sommes épuisés d’efforts, parce que nous en avons tous fait beaucoup pour arriver là mais maintenant reposons nous et observons réellement que nous avons toujours eu le choix.

C’est là qu’est notre force : le choix, la liberté, le libre-arbitre de prendre ou non la seule responsabilité que nous ayons : égayer notre vie, accueillir puis laisser aller nos peurs d’avant, faire confiance dans le déroulement naturel du cours des choses, accepter ce qui s’en vient sur notre route sans jugement ni résistance (c’est cela nous aimer, rien d’autre de compliqué). Nous n’avons pas à faire quoi que ce soit pour les autres ni en fonction des autres. En illuminant de notre propre présence et de notre sagesse la route qui est la nôtre, nous éclairons, de proche en proche, le chemin des autres. C’est par notre attitude juste, que nous participons au processus, c’est par la lumière de notre joie et de notre bonheur. Voilà la nouvelle forme de l’altruisme : offrir aux autres notre propre bonheur et regarder les autres avec gratitude puisqu’ils sont tous des reflets de nous même.

Je nous souhaite une bien belle journée de Pleine Lune, en ce jeudi 15 janvier, une journée remplie de stabilité et d’une douce brume de tendresse qui nous enveloppe tous…


Michka

*Pour ceux qui connaissent l’astrologie, qu’avez-vous en Bélier et en Capricorne, et où sont les maîtres de ces signes, Mars et Saturne, dans votre thème ? Ainsi vous saurez dans quels domaines agit l’actuel carré Uranus Pluton et ce qu’il vous est proposé de lâcher pour aller de l’avant.

http://www.vers-la-lumiere.fr/

Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

PRENEZ VOTRE SANTE EN MAIN ET ADOPTEZ DES PRODUITS NATURELS EFFICACES

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

S’attaquer à la cause du mal et non à son symptôme, c’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net - Uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Achetez vos livres via ce site

Pages et Articles Phares

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Rechercher sur le réseau