Animaux

Le chat, animal domestiqué en Chine il y a plus de 5 000 ans

Plus tôt cette année, le laboratoire « Archéozoologie, Archéobotanique : Sociétés, Pratiques et Environnements » du CNRS, en collaboration avec des collègues de Grande Bretagne et de Chine, a déterminé que le Chat-léopard a été domestiqué en Chine bien avant l’année 3 000 av. J.-C., d’après des ossements retrouvés dans le village de Yangshao et d’autres colonies agricoles du pays.

Les résultats de ces recherches, publiées le 22 janvier 2016 dans le journal PLOS ONE, contredisent l’idée qui favorisait l’arrivée des chats domestiques en Chine il y a environ 2 000 ans, après leur exportation en Europe -via la Grèce, par les Égyptiens.

En 2001, des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences à Pékin ont découvert des os de chats dans les colonies agricoles du nord de la Chine (province du Shaanxi) datant d’environ 3 500 av. J.-C. À ce moment, il n’y avait aucun moyen de savoir si ces animaux étaient sauvages et avaient été adoptés par les locaux ou s’il s’agissait des premiers chats domestiques venus du Proche-Orient.

Pour tenter de résoudre la question, une collaboration de scientifiques, principalement issus du CNRS, du Musée français d’histoire naturelle, de l’Université d’Aberdeen, de l’Académie chinoise des sciences sociales et de l’Institut provincial d’archéologie du Shaanxi a entrepris une analyse morphométrique géométrique, qui, en l’absence d’ADN ancien, est le seul moyen de différencier les os des petits félins qui ont des morphologies très similaires et dont les différences sont souvent imperceptibles en utilisant des techniques classiques.

Les scientifiques ont analysé les mandibules de cinq chats du Shaanxi et du Henan datant 3 500 – 2 900 av. J.-C. Leur travail a clairement établi que les os appartenaient tous au chat léopard (Prionailurus bengalensis). Tout comme au Proche-Orient et en l’Égypte, les chats léopards ont probablement été attirés dans les colonies agricoles par la prolifération des rongeurs qui profitaient des stocks de céréales.

Néanmoins, les chats domestiques en Chine aujourd’hui ne descendent pas du chat léopard mais du chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica).

Ce dernier a donc remplacé le chat léopard dans les colonies chinoises après la fin du Néolithique, certainement après avoir été importé via l’Égypte cette fois-ci.

http://chine.in/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares