Loisirs & Voyages

La Suède pourra bientôt proposer des voyages dans l’espace

tourisme spatialGOTHENBURG, Suède – Le tourisme spatial pourrait prochainement devenir une option de vacances en Suède. Dans le centre spatial européen de la ville de Kiruna à l’extrême nord de la Suède, une entreprise appelée Space Travel Alliance a de grands projets pour rendre l’espace plus accessible.

Le tourisme spatial coûte plutôt cher. Un billet pour participer aux voyages spatiaux de Virgin Galactic qui devraient commencer l’an prochain coûte 250 000 dollars. Mais avec le développement technologique, le prix des billets chutera, a assuré l’astronaute Christer Fuglesang, le premier – et jusqu’à présent le seul – Suédois à être allé dans l’espace. M. Fuglesang, qui travaille à l’Institut royal de technologie de Stockholm, est conseiller pour Space Travel Alliance.

«Dans dix ans, je pense qu’un bon nombre de gens pourront se permettre un ‘saut dans l’espace’» a-t-il dit.

Un «saut dans l’espace», cela veut dire atteindre une altitude de 100 kilomètres. À partir de là, les voyageurs pourront observer la Terre pendant quelques minutes, faire l’expérience de l’absence de gravité avant de retourner sur terre. C’est ce que Space Travel Alliance veut offrir aux touristes, à partir de sa base de Kiruna.

La société vise à faire de la Suède un centre du tourisme spatial et, selon M. Fuglesang, les conditions sont favorables, principalement à Kiruna. Cette ville minière, située à 100 kilomètres au nord du Cercle arctique, est depuis longtemps l’une des plus grandes villes spatiales du monde. Elle abrite notamment l’Agence spatiale européenne et un lycée thématique sur l’espace. Kiruna possède aussi les infrastructures pour envoyer les touristes dans l’espace.

L’espace a toujours été un environnement pour le développement technologique. Selon Karin Nilsdotter, directrice générale de Space Travel Alliance, le tourisme spatial était jusqu’à présent cher et difficile d’accès, mais l’industrie spatiale est en train de devenir plus commerciale. Un peu comme ce qui s’est passé avec le secteur de l’aviation il y a une centaine d’années, a-t-elle comparé.

«Nous pouvons voir des entrepreneurs et des acteurs privés arriver avec des investissements et développer de nouvelles technologies et de nouveaux vaisseaux pour rendre l’espace plus accessible,» a expliqué Mme Nilsdotter.

La Suède occupe une position internationale forte dans le domaine de la technologie et de la recherche spatiales. Ce qui veut dire qu’elle offre des possibilités de gros marchés, pas seulement dans l’espace, mais sur terre également.

«Prenons l’exemple de la Ruée vers l’or. Une fois que les gens ont commencé à chercher de l’or, d’autres personnes ont pu faire de l’argent en vendant des pelles et des pioches. Un écosystème entier s’est rapidement créé,» a-t-elle illustré.

Selon Mme Nilsdotter, de nouveaux produits et services vont se développer, principalement dans le secteur du tourisme.

Space Travel Alliance est en train de travailler sur un nouveau vaisseau spatial réutilisable capable de décoller et atterrir comme un avion. Ces «avions de l’espace» seront prêts à décoller d’ici un an environ, selon M. Fuglesang. Après cela, le gouvernement suédois devra développer de nouvelles réglementations pour les vaisseaux spatiaux habités et l’exportation des technologies liées à l’espace.

L’entreprise espère pouvoir envoyer les premiers touristes dans l’espace d’ici trois à cinq ans. Entre-temps, ils veulent offrir aux futurs voyageurs de l’espace des stages de familiarisation à la force de gravité et l’absence de gravité.

M. Fuglesang pense que plus tard, des voyageurs ordinaires pourront entreprendre des voyages spatiaux prolongés. L’étape suivant le premier saut dans l’espace est le voyage en orbite, mais cela pourrait encore attendre quelques dizaines d’années.

«Cela sera plutôt réservé aux personnes riches. Dans cinquante ans, je pense que beaucoup de gens pourront faire l’expérience du voyage spatial. Beaucoup de gens le feront, ils iront même sur la Lune,» a-t-il prédit.

Selon M. Fuglesang, l’une des quelques très rares personnes à avoir véritablement voyagé en orbite autour de la terre, c’est une expérience incroyable.

«La Terre n’est pas si grande. Cela prend seulement 90 minutes pour faire un tour complet. On ne peut pas voir les frontières, mais on peut voir l’atmosphère, on peut voir comme elle est fine,» a-t-il expliqué.

À ce jour, seules 540 personnes ont déjà fait l’expérience du voyage dans l’espace. Quelques voyages sont organisés chaque année. Avec la multiplication des possibilités, plusieurs milliers de personnes pourraient aller dans l’espace ces quelques prochaines années, a conclu Mme Nilsdotter.

Version originale: Svenskt företag planerar rymdturism i Kiruna
Version en anglais: Space Tourism Planned by Swedish Company
http://www.epochtimes.fr
 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares