Alimentation

Femmes enceintes: les carafes filtrantes, attention danger?

femmes enceintesLes femmes enceintes peuvent-elles utiliser les carafes filtrantes en toute sécurité?

On sait que l’eau issue des carafes filtrantes est à proscrire pour la préparation des biberons destinés aux bébés. Mais la question de la qualité de l’eau filtrée pour les femmes enceintes, d’habitude objet de toutes les précautions, semble beaucoup moins tranchée.
On est par exemple étonné, de lire sur certains blogs ou sites sérieux, comme celui du magazine 9 mois, qu’il serait recommandable d’ « utiliser une carafe filtrante en veillant à changer régulièrement les filtres » pour les femmes enceintes.
Certes, ces carafes filtrantes parviennent à retenir une bonne partie du plomb qui peut contaminer l’eau dans les canalisations des immeubles datant d’avant 1948. Mais lorsqu’on fait la somme des avantages et inconvénients de ce système, le résultat paraît clairement négatif.

Des risques de microbes

D’abord à propos des risques de contaminations microbiologiques. Par exemple, dans ses consignes adressées aux femmes enceintes et jeunes mères, l’Agence Nationale de sécurité sanitaire (Anses) laisse peu de place aux doutes sur la réalité de ces risques : « n’utilisez pas d’eau ayant subi une filtration (carafe filtrante par exemple ou tout autre type de traitement de filtration à domicile) ou ayant subi un adoucissement, car ces systèmes peuvent favoriser la multiplication des micro-organismes. »
Des recommandations, qui concernent avant tout la préparation des biberons. Mais quand on sait que les médecins déconseillent fromage, charcuteries, œufs crus et fruits de mer aux femmes enceintes pour éliminer tout risque de contaminations bactériologiques, la prudence devrait s’imposer logiquement pour les carafes filtrantes.
En laboratoire, l’utilisation de carafes filtrantes, lorsque le filtre est manipulé avec d’immenses précautions, ne pose pas de problème. Mais à la maison, ces carafes deviennent de véritables nids à microbes, si l’on en croit un test comparatif du magazine Que Choisir réalisé dans 31 familles. Pour les experts du mensuel, à partir du moment où l’on manipule un filtre avec ses mains, « la moindre contamination est propice à la prolifération des microbes ».
L’absence régulière de changements de filtres est plutôt tentante quand on sait qu’ils représentent un budget de 130 euros par an en moyenne. Cela peut conduire à l’accumulation de germes. On sait également que l’eau filtrée, est aussi beaucoup plus vulnérable lorsqu’elle stagne plusieurs jours débarrassée de son chlore dans un carafe. Le chlore est précisément injecté dans les réseaux pour éviter le développement de microbes.

Des résultats « catastrophiques »

Au delà du problème des contaminations bactériologiques, et sur l’ensemble des critères de qualité mis en avant par les vendeurs de carafes filtrantes, la conclusion du magazine Que Choisir est également alarmante : « Sur les 31 analyses, il n’y en a pas une pour sauver la mise à la filtration de l’eau ! Alors que la plupart de ces logements reçoivent une eau du robinet potable, l’eau filtrée est dégradée ». Après cette batterie de tests, l’association de consommateurs refusait purement et simplement de recommander un modèle de carafe filtrante, tant les résultats de ses tests étaient « catastrophiques ».
Sur d’autres aspects comme les nitrates, qui peuvent être très nocifs pour les nouveaux nés, mais que les femmes enceintes tolèrent un peu mieux, l’efficacité des filtres laisse à désirer, voire frôle la publicité mensongère.
Pour mémoire, une enquête de 60 millions de consommateurs montrait déjà en juin 2011, que les carafes filtrantes ne retenaient que 8% à 17% des nitrates, un résultat jugé « très mauvais » par le magazine conso. Il n’y a donc pas de réels avantages à filtrer son eau pour lutter contre l’exposition en nitrates.
Enfin on sait, que certains filtres peuvent rejeter des métaux lourds comme des ions d’argent, qui ne sont initialement pas présents dans l’eau du robinet et n’auraient donc rien à faire dans l’eau filtrée.
Pour être clair, l’avantage d’une filtration partielle des résidus de plomb ou d’une atténuation du goût du chlore, est clairement contrebalancé, voire annulé, par les performances très insuffisantes de ces filtres pour les femmes enceintes, en matière de risque microbien, de filtration des nitrates et de résidus d’argent. 
Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

PRENEZ VOTRE SANTE EN MAIN ET ADOPTEZ DES PRODUITS NATURELS EFFICACES

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

S’attaquer à la cause du mal et non à son symptôme, c’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net - Uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Achetez vos livres via ce site

Pages et Articles Phares

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Rechercher sur le réseau