Autre-Vue

Vous savez c’est quoi un EGRÉGORE ???

« Vous savez ce que je dis et répète constamment, nous sommes Esprit d’abord, humain ensuite. Tant que nous n’aurons pas compris cela collectivement, aucune magie ne se manifestera ici, rien ni personne, ni des cieux, ni de l’ au-delà, ni même de l’espace ne viendra soulever ne fut-ce qu’une feuille morte du sol. Nous sommes seuls avec nous-mêmes et c’est dans les petits gestes simples de gens ordinaires que nous pouvons repousser certaines Forces invisibles qui nous clouent au sol. Il n’existe aucun rituel, aucun grimoire, aucune prière plus efficace qu’un quotidien d’homme fait de sagesse, d’amour et de compassion. Rien d’autre ! Ce n’est pas une tentative verbeuse, collante et paternaliste de ma part de me lancer dans un prêche moraliste énervant, je déteste quand on me le fait, je ne le ferai jamais à quiconque : c’est mon constat de vie, c’est le fruit que j’ai cueilli sur mon chemin. Vous en ferez ce que vous voulez ! » Jean Casault (extrait de : ETES-VOUS UN HOBBIT ?)

Jean Casault -Un article de Jean Casault

Comme vous le savez je suis comme un Superclub Videotron et je reçois des tonnes de courriels. Parmi ceux-ci des « experts » viennent évidement m’informer de ce que je ne sais pas afin de s’assurer que je convois le bon message. Des témoins aussi m’écrivent et demandent mon aide tout en m’expliquant avec des termes choisis ce qu’il leur arrive.

« Un egrégore me harcèle la nuit… »

La métaphysique tout comme l’ufologie a son lot de termes, et plusieurs personnes qui ont lu quelques ouvrages de « chépoqui » ici et là maîtrisent plus ou moins le jargon et s’improvisent experts.

Personnellement je considère qu’il y a très peu d’experts au Québec dans ces deux domaines. Puisque bien sûr ni l’un ni l’autre ne s’enseigne à l’intérieur des sacro-saint murs des forteresses académiques, il va de soi qu’une formation livresque s’impose pour au moins pouvoir affirmer être un « expert ». Hé bien non.

Non seulement c’est insuffisant mais c’est de l’enfantillage et je vais aller plus loin, ce sont des enfants qui jouent avec leur « Mécano » et se présentent à Polytechnique pour avoir leur diplôme d’Ingénieur et repartent de là frustrés et tapent du pied parce qu’on ne les écoutent pas. J’en ai aussi des tonnes comme ça qui viennent facebooker ou inondent mon courriel, jour et nuit.

Un expert à mes yeux est un individu qui depuis un minimum de 20 ans, écume le terrain, accumule les rencontres et surtout les enquêtes qu’il a effectuées durant tout ce temps sans parler des écrits qu’il a soumis afin de tester ses théories.

LE TERRAIN ! Il est là le secret et s’y ajoutent LES ANNÉES.

Ce n’est rien de très original comme concept ça s’applique à un policier, un avocat, un travailleur forestier, un chauffeur de train, un vendeur de maisons, un ajusteur d’assurances et qu’il soit homme ou femme, il paraît que plus tu as de l’expérience et du vécu meilleur tu es, meilleur est ton jugement et ta compétence. Apparemment en tout cas !. Or les meilleurs n’y sont plus !

Ils sont morts ou ont abandonné . Je suis un des très rares à poursuivre sa recherche au Québec et même en France, les meilleurs ne sont pas légion et ne font pas l’unanimité avec les guéguerres qui se déroulent là bas.

En ce qui concerne la Nouvelle Ufologie je suis quelque peu précurseur dans ce domaine puisque à ma connaissance des hommes de terrain autant en ufologie que dans le paranormal ET l’ésotérisme n’existent pas ou alors sont vraiment dans l’ombre et n’ont rien publié. Si vous pensez à Glenn ou Page prière de vous rappeler qu’ils sont des chroniqueurs de l’étrange et non des chercheurs, ce qui ne pose aucun problème mais encore faut-il que cela soit compris, pas plus que Claude Poirier est un policier ou même un juriste. C’est un chroniqueur judiciaire ! Un très bon d’ailleurs ça va sans dire !

Pourquoi est-ce que je sens le besoin de mettre les pendules à l’heure, « me vanter » comme je le fais ? Pour protéger le métier ! C’est incroyable le dérapage affolant qui se produit depuis l’avènement d’Internet.

Lorsque j’ai fondé la SRPM en 1966 c’était toute une histoire. J’ai du me battre, bec et ongles pour établir ma crédibilité. Il m’a fallu des années très difficiles, exigeantes, avant que le public s’intéresse à mes travaux sur le terrain. A 21 ans j’avais déjà une centaine de dossiers « hots » alors on commençait à m’écouter. Des journalistes très sérieux de l’époque m’invitaient pour une entrevue, posaient des questions intelligentes et avaient des réponses intelligentes en retour. Avec les années mon nom s’est bien établi et je suis rapidement devenue la référence ufologique avec Henri Bordeleau. Lui et moi ne nous entendions pas du tout sur la nature même du phénomène mais nous avions du respect l’un pour l’autre et nous étions respectés dans le milieu.

Quand le « Denis Lévesque » du temps, Réal Giguère voulait inviter un spécialiste des OVNIS il pensait à lui ou à moi et pas n’importe quel abruti qui se présumait expert et la raison est simple : des abrutis connus il n’y en avait pas !

Les jeunes qui lisent ce texte ne comprennent rien à ce que je dis. Alors je m’explique.

Dans le temps et jusqu’en 1995 INTERNET N’EXISTAIT PAS. Ça signifie isolement total, chambre obscure, noir sur noir, pas connu, existe pas etc…. C’est plus facile là ???

Ça veut dire qu’un zouf ne pouvait pas s’improviser expert, s’ouvrir une belle page graphique et se prétendre expert ou pire encore, un zouf anonyme dont personne n’a entendu parler ne pouvait pas partir un blog où tous les paumés de la planète pouvaient se donner rendez-vous pour accuser les Francs-Maçons d’être des Reptiliens !

ÇA N’EXISTAIT PAS.

Pour faire un truc pareil il fallait vraiment écrire, c’est à dire mettre des lettres l’une derrière l’autre, dans un sens précis pour que ce soit facile à lire compte tenu qu’on connaissait les règles de base de l’orthographe et de la grammaire) un livre ( un vrai vrai, avec du papier et au moins 125 pages) trouver un éditeur ( pas un imprimeur qui se prend pour un éditeur comme c’est le cas de nos jours) puis attendre que ça se vende. Good Luck !

Alors qu’aujourd’hui il existe des milliers et des milliers de sites de Zoufs, dans mon temps, on n’a vu qu’UN SEUL livre du genre être publié.

Non mais rendez-vous compte ??? Un seul et attention, l’éditeur est l’auteur, caché dans les îles Canaries et encore anonyme à ce jour.

C’est le livre Jaune Numéro 5, un fatras de niaiseries conspirationnistes par un amalgame de vieux textes anciens recopiés, repris à la moderne incluant le ridicule Protocole des Sages de Sion dont l’auteur est un agent bolchevique qui a pondu ce texte a des fins politiques avant la première guerre mondiale.

UN SEUL LIVRE ! Et aujourd’hui ? Tout le monde est expert.

Tout le monde a lu David Icke alors ils sont experts en Reptiliens et viennent m’assommer avec leurs bêtises.

Ils ont lu un texte de Bernard de Montréal alors ils sont de grands rosicruciens.

Un abruti lance une nouvelle sur le NET ? Tout le monde la reprend comme si cela venait d’un milieu officiel.

Le premier Ministre Russe menace Obama de révéler toute la vérité sur les ovnis, la NASA montre des photos de bases secrètes sur la Lune etc… J’ai des egrégores dans ma chambre !!! Console toi c’est pas des punaises de lit…ça c’est un problème !

Derrière chacun des livres et des articles que j’offre au public il y a plus de quatre décennies de recherche, de rencontres et d’enquêtes auprès de centaines et de centaines de témoins et d’autres chercheurs mais aussi d’expériences personnelles et ça se poursuit encore et malgré cela, je ne sais foutrement rien de ce qui passe VRAIMENT de l’autre côté.

Ce qui se passe VRAIMENT ? Mais VRAIMENT ? Non je l’ignore, mes théories sont peut-être complètement dans le champ. Mais je peux comprendre que vous soyez tentés d’écouter et de lire un zouf qui détient toute la vérité, c’est plus rassurant et ça bouche un trou.

Quand on est affamé, n’importe quelle cochonnerie fait l’affaire et ça goûte bon même quand c’est de la merde ! C’est bien connu !

Je tenais donc à vous rappeler qu’Internet est à la fois la Grâce et la Bêtise, Dieu et le Diable. Personnellement je ne vais JAMAIS consulter un site anonyme où il n’y a pas de noms propres. Qui est derrière ce site et qui et quoi et depuis quand et comment. Je suis comme ça, parce que lorsque j’écris un livre et que je reprend une info qui ne vient pas de moi, j’ai l’obligation professionnelle de mettre une référence.

Je vous met au défi de tester chacune des références de chacun des livres que j’ai mis sur le marché depuis 1969. Anytime ! Il est certain et c’est un problème que je ne peux livrer la véritable identité de tous mes témoins. Parce que des imbéciles, des cyniques et des enragés il en pleut même quand il fait soleil et ces témoins-là n’ont pas envie de se faire « écœurer ». Autrefois ça se faisait mais plus maintenant.

Un dernier mot sur Facebook. Il y a près de trois milles personnes la-dessus et j’ai le sentiment que je peux ramener à 2000 sans aucun problème. Dorénavant les chicaniers irrespectueux, les p’tits malins, les smattes qui ont tout lu tout vu, et les mal engueulés seront éliminés de façon permanente et je pense que vous serez contents de l’apprendre.

Je suis persuadé que la majorité d’entre vous aimeraient avoir des échanges « le fun » plaisants et enrichissants et en ont assez de voir la chicane. Alors je vous l’annonce. Il n’y en aura plus de chicane à compter de ce jour. Oui je sais je suis un vieux grognon formé à la vieille école, je suis dépassé. Et je parle constamment de ce qui se passait « dans mon temps » Alors j’ajoute que « dans mon temps » les imbéciles ne venaient pas dans mes réunions parce qu’ils devaient être membres et ça coûtait 3$.00 ( par année) Ils ne venaient pas aux conférences publiques non plus. Et comme Facebook n’existait pas alors c’était la seule manière d’échanger, en se rencontrant face a face et habituellement les zoufs n’ont pas de couilles !

Je vais donc serrer la vis trop convivial qu’est facebook. Ça me fait penser à un de mes amis qui avait une porte à chat trop lousse. Tout rentrait par là, les mulots, les écureuils etc…Revisser tout ça va faire du bien !

Plusieurs de mes contacts aux USA et en France laissent aller et n’interviennent plus du tout, ne réagissent pas. Je trouve que c’est bizarre d’avoir une page et ne plus intervenir je préfèrerais tirer carrément la plogue.

Ah oui un égrégore !! C’est un vieux mythe hermétique, style golem mais en moins farfelu.

Imaginez que plusieurs personnes ayant une pensée commune, émettent une sorte d’énergie émotionnelle très forte sur un sujet.

L’égrégore se manifesterait physiquement ! Certains pensent que les ovnis sont des égrégores de maniaques qui ne pensent qu’à ça ( ben oui ça doit être ça !

D’autres croient qu’on peut hanter une personne en créant un égrégore.

C’est donc un joli fourre-tout dans lequel on retrouve des croyances issues du vaudou primitif, de la kabbale et de superstitions datant du 18e siècle. Je n’y crois pas une seconde et en général les métaphysiciens sérieux qui ont une certaine expérience repoussent également le concept de l’egrégore avec un petit sourire entendu.

Dans un prochain article je vais leur parler d’un sujet identique. La Fée des Dents et sa relation ambiguë avec le Bonhomme Sètteur. Inquiétant et svp n’en dites pas un mot aux enfants !

Extraits de : « LES INVISIBLES » de jean Casault

Ceux qui ont lu mes deux derniers ouvrages (Ce dont je n’ai jamais parlé et Les Intelligences Supérieures) savent que j’ai vécu et je continue de vivre plusieurs expériences de nature méta-ufologiques. Ce sont ces expériences qui me permettent d’affirmer ce que j’affirme et les vôtres (Enquêtes, dossiers Bilan de vos expériences etc) viennent me confirmer que tout cela est bien réel, à tout le moins suffisamment pour que je m’avance publiquement et parle haut et fort. J’ai donc vécu ce dont je parle. J’ai surtout vécu cela avec l’œil intéressé du chercheur et je suis rapidement passé d’ailleurs du témoin au chercheur. (1966)

Ces expériences, autant les miennes que les vôtres. ont fait la démonstration nette et claire qu’il existe deux mondes. Le nôtre et l’ensemble des autres.

L’ensemble des autres est invisible à nous, êtres incarnant l’Esprit que nous sommes. Nous sommes aveugles, sourds et ne ressentons qu’une fraction absurde de cette autre Réalité.

Mais ayant vécu cette autre Réalité, je sais qu’elle existe. Par contre je ne sais pas exactement en quoi elle consiste, mes expériences étant limitées. Si je me base alors sur les vôtres, j’en sais déjà un peu plus. Mais si j’analyse attentivement à la fois les miennes et les vôtres en les fusionnant, là ça devient extrêmement intéressant et très révélateur.

C’est mon travail de faire ça. Il est constitué de 90% de réflexions maintenant. Je n’ai pas mis les enquêtes de côté mais je ne sens plus le besoin d’ajouter des feuilles de plus dans ce qui de toute évidence est un arbre !!! Mon but est de savoir quel arbre c’est, sa nature, son essence et ce qu’il vient faire dans nos vies.

C’est l’Arbre de la Connaissance et toutes les Èves de ce monde peuvent venir voler autant de pommes qu’elles veulent et nous tous seront les Adams Volontaires On nous a chassé une fois de la Maison, laissez-moi vous dire que ce coup-ci ce sera différent !!!

UN PHÉNOMÈNE EXTRÊMEMENT FRÉQUENT

Ce phénomène existe, la question n’est pas là. Mais je découvre avec votre aide, qu’il est extrêmement fréquent.

Un jour en 1990-91, je marchais avec un guide Caboclos sur un sentier au sommet d’une petite montagne surmontant son village sur les rives du fleuve Amazone au Brésil. J’avais ma caméra à la main prête à capturer à jamais l’image de tout ce qui vit, vole, s’agite, rampe ou cours. Je me voyais déjà gloser sur mes photos de jaguars, de tapirs ou de magnifiques perroquets aux ailes irisées. On a passé une heure et plus avec ce guide, son fils qui ne cessait jamais de ricaner et je n’ai pas même vu un moustique !

Au Québec cibole on se fait darder au mois d’avril jusqu’en octobre par ces saloperies volantes et là je suis au cœur de la plus grande forêt pluviale du monde, avec du chasse-moustique professionnel prêt à me protéger et JE NE VOIS RIEN. En baragouinant un anglais approximatif voire rudimentaire mon guide qui fume comme une cheminée, m’explique alors que le jour la nature fait dodo, me dit-il en mimant son geste ce qui évidemment fera éclater de rire son rejeton. Mais insiste-il, il peut y avoir un jaguar là, à trois mètres de nous, des centaines d’animaux, d’oiseaux, mais ils se tiennent tranquilles.

1- c’est le jour et 2- je parle trop fort apparemment ! Et 3 il fume comme une loco ce qui ne doit pas aider non plus, me dis-je. Le soir venu j’ai échangé sur cela avec mes potes de tablée et tous se font dire la même chose ce qui sera confirmé plus tard par des gens qui connaissent le coin.

Il en va de même de l’autre Réalité.

Il y a actuellement dans le ciel de Québec des vaisseaux qui circulent tout comme il y a des Esprits avec moi dans la pièce où j’écris, tout comme il y a des créatures sylvicoles de type elfique à l’extérieur, je dirais à 1500 mètres de ma résidence sur la gauche jusqu’au pont de fer du CN.

Ils sont invisibles parce qu’ils opèrent dans une dimension ou sur une autre fréquence que la nôtre. Nous sommes syntonisés sur le 93.3 et ils parlent sur le 98.1 ou inversement. Il nous faudrait changer de fréquence pour les voir.

Casault dérape et devient dingue

Oui évidemment certains croient cela et me le font savoir sur une base régulière. Ça en devient lassant à la fin alors je ne réponds plus depuis…bof quelques mois je pense? Mais c’est normal qu’ils réagissent de la sorte.

Il y a deux sortes d’êtres humains sur cette planète face à la Nouvelle Ufologie et de cela, je vais en parler très longuement sous peu. Il y a ceux qui sont concernés par ces phénomènes et ceux qui ne le sont pas. Ceux-là ont probablement toutes les raisons du monde d’être sceptiques et moqueurs et parfois désagréables parce que ces phénomènes-là ne les concernent pas. Ils ne vivent et ne voient et ne ressentent RIEN qui vient de cette autre Réalité. Même leurs rêves sont plates ! ET c’est correct.

Voyez-ça comme la différence entre les cultivateurs et les pêcheurs. Ces derniers uns vivent des expériences totalement différentes des autres parce qu’ils évoluent dans un élément totalement différent. En théorie, à l’extrême, un cultivateur pourrait très bien se moquer du gars qui lui parle d’avoir été soulevé par des vagues et de sortir des animaux de sous la surface de…quoi au juste cela n’a jamais été clair, de toute façon yé fou ce crisse-là ! !

Deux façons de faire, deux Mondes

Pour que nous soyons « expérienceur » il n’y a que deux façons. Le poisson mord ou on le harponne. Il saute ou on plonge. On pénètre dans son monde, ou il traverse dans le nôtre. J’ai vécu les deux et la plupart d’entre tous les expérienceurs aussi.

Par contre et c’est là l’élément nouveau dans ma recherche et qui est au cœur de mon bouquin, la très majorité des expériences de type méta-ufologique sont une incursion de notre part dans leur monde et non l’inverse.

En d’autres termes, je crois de plus en plus, que bon nombre d’expériences, qu’elles soient ufologiques sur l’ensemble du registre des RR ou paranormales, métaphysiques, depuis « la voix » le fantôme de maman ou l’être lumineux sans parler des petites créatures déjà mentionnées ( de type elfique) sont de type : Je t’ai vu parce que je suis allé dans ton monde quelques instants.

Comment cela se passe-t-‘il ?Je crois avoir mis le doigt sur une réponse. Pour cela il faut distinguer les deux modes d’opération de notre physiologie. Quand nous dormons et quand nous sommes éveillés. Je crois que le sommeil libère une partie de notre conscience et qu’elle voyage.

A partir d’ici tout devient possible mais je pense que lors que nous revenons, selon l’intensité de l’expérience nous en gardons un souvenir symbolique ou réel. Comprenez-moi bien.

L’expérience est réelle dans les deux cas, mais je suis d’avis qu’elle peut être transformée par le cerveau lorsqu’elle est molle mais passe à GO directement en évitant le cerveau lorsqu’elle intense. Comme une paille dans une patate. Et c’est là que vous lisez dans le témoignage : « Oui ça l’air d’un rêve mais moi je sais que c’en était pas, un je vous le jure ce n’était pas un rêve ». Et je sais très bien de quoi il est question et vous aussi je pense.

L’autre mode est en éveil. On ne dort pas.

Lorsque nous dormons nous émettons des ondes lentes, de type alpha et ça peut même devenir plus lent encore avec des émissions de type delta, thêta.

Mais il est possible aussi, selon la physiologie de chaque individu qui est très différente, de percer le voile, changer de fréquence, même à l’état d’éveil et voir subitement des choses qu’en temps normal on ne voit pas. Et cela peut être de nature paranormale ou ufologique évidemment.

De là le grand nombre de témoins qui s’étonnent d’être les seuls à avoir vu ça… « alors que toute la ville aurait du réagir »Oui je suis bien conscient que ce genre de propos ne va pas nous aider à convaincre les…Ben voilà. C’est inutile de tenter de convaincre les…vous savez qui. Ça ne les concerne pas.

Si vous ne mangez jamais de champignons ça vous fait quoi de savoir qu’il y a un nombre x d’espèces dans le bois ? Rien. Pour eux c’est pareil. Ils ne sont pas intéressés et ils sont indifférents à tout cela et si on insiste alors ils deviennent en colère ou deviennent désagréables, blessants même.

Laissez tomber ! Ce n’est pas dans leur mandat karmique, ils ont autre chose à faire et suffisamment à faire d’ailleurs avec ce qui relève de leur propre monde sans commencer à s’occuper du nôtre. Bref en général les cultivateurs n’emmerdent pas les pêcheurs et l’inverse est vrai. Chacun sa pioche, chacun sa ligne !

Quand eux traversent…

Là c’est autre chose. C’est alors que le témoignage est différent vous pouvez le constater.

Avec l’expérience j’y arrive presqu’à tout coup. Ça c’est un IN c’est un OUT. Je crois que la très grande majorité des RR4 sont des IN.

Par contre il peut arriver que certaines formes dites fantomatiques, tout comme certains vaisseaux soient vraiment des OUT ce sont eux qui visitent notre monde, dans notre réalité. Ils utilisent sans aucun doute des énergies assez puissantes pour ce faire et je ne serais pas surpris que la luminosité faible absente ou très intense ait un rôle à jouer dans le processus IN mais surtout OUT.

Je termine donc en vous disant que IN ou OUT, nous vivons des expériences pour une raison. Sur le plan personne on finira tous par le savoir, parce que nous allons simplement nous en souvenir, sous peu , très tard ou possiblement après être revenu à la Maison. Sur le, plan collectif c’est une autre histoire, mais de cela aussi j’en parlerai sous peu.

Jean Casault - Ce dont je n'ai jamais parlé - Livre 2011Description du livre

Dans ses deux derniers ouvrages, Jean Casault faisait part de ses recherches, de ses hypothèses et de ses réflexions sur la question des extraterrestres. Dans ce livre, il poursuit sa démarche tout en se livrant au lecteur avec une transparence absolue.
En plus des histoires étonnantes et troublantes qu’il a lui-même vécues, il rapporte divers témoignages et nous parle de contacts directs avec des extraterrestres, d’enlèvements de masse, d’implication de faux militaires ainsi que des fameux hommes en noir. Ces manifestations étranges qui ont eu lieu au Québec s’ajoutent à des scénarios connus aux États-Unis et ailleurs dans le monde.
L’ufologie ne sera jamais plus celle des petits points lumineux évanescents et des théories complexes, affirme l’auteur; il ne s’agit pas d’un phénomène uniquement physique, mais plutôt d’une expérience psychospirituelle étroitement liée à l’évolution des êtres humains sur cette planète, depuis le début des temps.
Après quarante ans d’études et d’enquêtes sur les extraterrestres, Jean Casault, journaliste passionné, livre ici un compte rendu personnel de son expérience. Il a écrit Ovnis, enlèvements extraterrestres, univers parallèles: certitude ou fiction? et Ovnis, enlèvements extraterrestres, univers parallèles?: et si la terre n’était qu’un jardin d’enfance aux Éditions Quebecor.

Casault, Jean, 1950-
Ce dont je n’ai jamais parlé / Jean Casault. — Montréal : Éditions Quebecor, 2011. — (Collection Essai).

SITE DE JEAN CASAULT : http://centretudeovnis.com

 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares