Science en Conscience

Une équation pour prédire le bonheur?

Des chercheurs ont construit une équation mathématique susceptible de prédire le bonheur. D’après leurs travaux, celui-ci ne dépendrait pas seulement des événements récents de la vie, mais aussi du fait qu’ils soient plus favorables que prévu.

Par Marie-Céline Jacquier, Futura-Sciences

Le bonheur est un concept difficile à définir et la question intéresse aussi bien les philosophes que les scientifiques. De manière générale, on peut dire qu’il est influencé par les circonstances de la vie et les caractéristiques d’une population, comme sa richesse. Mais qu’est-ce qui influence le bonheur à un moment donné ? Des chercheurs de l’University College London ont voulu mieux comprendre comment l’accumulation d’événements positifs ou négatifs pouvait influencer le sentiment d’être heureux à un moment précis.

Dans un article paru dans PNAS, les scientifiques décrivent les expériences qu’ils ont menées sur 26 personnes âgées de 20 à 40 ans. Dans le protocole utilisé, les participants devaient choisir entre deux options : l’une, sûre et l’autre, risquée (un jeu où l’on a autant de chances de gagner que de perdre de l’argent). Régulièrement, au cours de l’expérience, les participants devaient dire s’ils se sentaient heureux.

Les chercheurs ont alors trouvé que le bonheur à un instant donné dépendait des récompenses reçues récemment. Celles reçues plus de 10 tours auparavant avaient peu d’effet. Mais ils ont aussi constaté que les attentes des participants avaient une incidence. Pour Robb Rutledge, principal auteur de l’étude, « nous avons été surpris de trouver combien les attentes étaient importantes pour déterminer le bonheur ». Par exemple, le fait de ne rien gagner diminuait le bonheur si l’autre option était de gagner 2 £, mais l’augmentait si l’autre était de perdre la même somme. « On dit souvent que vous serez plus heureux si vos attentes sont limitées. Nous trouvons qu’il y a une forme de vérité à cela : de faibles attentes augmentent la probabilité qu’un résultat dépasse ces attentes ».

bonheur cerveau

La dopamine est libérée dans plusieurs régions du cerveau (en bleu) comme le striatum. © NIH, Wikimedia Commons, DP

L’équation prédit le bonheur à 18.000 personnes

À partir de ces données, les chercheurs ont construit une équation mathématique dans laquelle le bonheur exprimé par les participants est relié aux récompenses reçues récemment et aux attentes. Cette équation devait donc prédire comment les gens se déclaraient être heureux. Pour valider leur modèle, ils l’ont appliqué à 18.420 personnes dans le monde grâce à un jeu pour téléphone portable. Dans ce contexte, l’équation pouvait prédire l’état de bonheur des participants lorsqu’ils jouaient sur leur terminal, malgré qu’ils ne gagnaient que des points et non de l’argent.

De plus, lors de l’expérience initiale en laboratoire, l’activité neuronale a été mesurée chez les participants grâce à une IRM fonctionnelle qui s’est intéressée à une aire cérébrale particulière : le striatum. En effet, celui-ci possède beaucoup des neurones à dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans le système de récompense. D’après les résultats obtenus, la dopamine jouait un rôle pour déterminer le bonheur ressenti.

Ces travaux pourraient trouver des applications médicales : le fait de prédire mathématiquement des états subjectifs, comme le bonheur, peut aider les médecins à mieux comprendre et traiter les troubles de l’humeur.

http://www.futura-sciences.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares