Météo-Astro

Un mois de février explosif…

par Patrick Giani

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, personnellement, j’ai hâte que les élections présidentielles se terminent afin que cesse ce climat de tensions, cet esprit dualiste et ces blocages qui minent le moral des français. Comme si le spectacle affligeant des élections américaines n’avaient pas suffi, nous voilà pris en otages par les « stars » de la politique française qui occupent tout le terrain médiatique !

Comme par hasard, le second tour des élections est pour le 7 mai, ce qui correspond à la fin de l’opposition Jupiter-Uranus. Cette opposition qui représente la difficulté de concilier l’esprit de Paix représenté par Jupiter en Balance, avec le besoin de nouveauté et de changement signifié par Uranus. Jusqu’au mois de mai, cependant, il va falloir s’habituer aux changements de caps, aux retournements de vestes et aux surprenantes révélations, puisque l’opposition est prise en carré par Pluton en Capricorne qui prend plaisir à miner le terrain. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, car c’est ainsi que les voiles de l’illusion tombent et que la vérité sort du puits, mais il faut avouer que c’est fatigant…

De plus, février pourrait être explosif puisque Mars vient rejoindre Uranus à la fin du mois, juste au moment de la Nouvelle Lune du 26, et comme elle s’accompagne d’une éclipse solaire, cela promet ! Cette éclipse partielle, visible dans l’hémisphère Sud, traversera la Patagonie, l’océan Atlantique Sud, l’Angola et le Congo. Selon la tradition, c’est dans les trois mois qui suivent l’éclipse que les pays concernés risquent d’être touchés.

Voici la carte du ciel de cette lunaison du 26 février 2017:

Nous y voyons clairement se redessiner le fameux carré en T (pas hanté) qui perdure depuis la fin de l’année 2016.

Et c’est Pluton qui est la planète la plus dissonante, ce qui laisse penser que c’est le monde de la politique, des grandes institutions et des administrations qui pose le plus de problèmes. « Ce à quoi l’on résiste persiste » disait Carl Jung…

Mais la conjonction Mars-Uranus pourrait bien, en cette fin février, faire sauter quelques résistances et quelques blocages.

Cela ne se fera pas sans quelques étincelles et pourrait également correspondre à des regains de tensions dans les pays en guerre ou en conflits latents. Mars en Bélier représente le guerrier, mais aussi le révolutionnaire, l’anarchiste, les rebelles et… les terroristes. Toutefois, comme il est soutenu par Saturne en Sagittaire, la planète la mieux aspectée du thème, cela peut s’avérer positif, libérateur, voire décisif puisque Saturne est en aspect harmonique à Jupiter. Les deux significateurs des lois arriveront-ils à s’entendre sur une vraie redistribution des cartes, tant en France que dans les pays concernés? Possible, mais cela prendra sans doute quelques temps puisque le mois d’avril risque d’être, lui aussi, très dynamique avec la conjonction Soleil-Uranus du 14, dans un climat plus que tendu à l’approche du premier tour de la présidentielle (le 23).

Quant à la conjonction des luminaires en Poissons, coincée entre Neptune et le Noeud sud de la Lune, elle montre que les idéaux, pour être réalisables, demandent à ce que le passé soit définitivement réglé et que les vieux « fantômes » de l’ancien monde ne viennent plus rôder dans les esprits. Plus que jamais, nous devons être au clair avec tout le monde, tout particulièrement les Poissons du 1er décan.

Mais revenons au présent, avec cette belle conjonction Vénus-Mars en Bélier, du 4 au 26 février, qui va mettre un peu de piment et de fantaisie dans nos relations et nos amours. Surtout pour la jeunesse, puisque Mercure en Verseau forme un aspect harmonique à cette conjonction. Donc, des coups de foudre en perspective ou des passions éphémères, tout dépend du contexte et des signes zodiacaux. Cela concerne également les innovations dans le domaine de l’art, les groupes et les équipes qui sortent des sentiers battus. Ce sont les deux premiers décans du Bélier qui en bénéficient, et par résonance élémentaire (mon cher Watson) les deux autres signes de Feu, Lion et Sagittaire, avec un effet modéré pour le Verseau et Gémeaux des mêmes décans.

« Qui ne tente rien n’a rien » affirme le dicton. Cela correspond tout à fait à la conjonction de ces planètes qui représentent le masculin et le féminin, le yin et le yang, le désir et le sentiment, la force et le charme, dans le signe le plus téméraire du Zodiaque.

Une préparation au printemps, en somme, qui ne devrait pas tarder à pointer son nez…

Que l’Amour et la Lumière guident chacun de vos pas.

Patrick Giani
http://www.giani.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean au Féminin

Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

lucien-de-sainte-croix-2

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

A la demande de nombreux thérapeutes et particuliers, l'EPITHALAMINE se vend dorénavant en marché coopératif, afin que vous puissiez être commissionnés sur les parrainages via le site SANJOUVENCE...

sante jouvence 1084
Cliquez l'image pour en savoir plus

Publicité