Alimentation

Un lien entre excès de sucre dans le sang et problèmes de mémoire

S’il est connu que les taux élevés de sucre dans le sang des diabétiques sont associés à l’apparition de problèmes de mémoire, une nouvelle étude révèle que ce phénomène pourrait aussi concerner les personnes dont le taux de sucre dans le sang est inférieur à celui d’un diabétique.

Des taux de sucre dans le sang élevés, mais toutefois nettement inférieurs à ceux d’un diabétique, seraient associés à des problèmes de mémoire, selon une étude allemande.

Si ce phénomène avait déjà été démontré pour les personnes diabétiques ainsi que celles en état de prédiabète, cette nouvelle étude révèle son existence pour des individus dont le taux de sucre dans le sang est inférieur aux seuils considérés comme pathologiques.

Pour parvenir à ce résultat, la neurologue Agnes Flöel (Faculté de Médecine Charité de Berlin, Allemagne) et ses collègues ont recruté 141 volontaires. Âgés de 50 à 80 ans, aucun de ces derniers n’était diabétique, ni ne présentait de troubles de la mémoire.

Dix heures après leur dernier repas, tous les volontaires ont effectué une prise de sang. Puis ils ont été soumis à un test de mémoire (connu sous le nom de « Rey Auditory Verbal Learning Test »), au cours duquel ils ont eu pour mission de mémoriser autant de mots que possible au sein d’un groupe de 15 mots, puis de les restituer au bout de différentes périodes de temps.

Résultat ? Les volontaires dont les taux de sucre dans le sang étaient les plus élevés ont présenté des performances inférieures à ceux dont les taux de sucre dans le sang étaient bas.

Ce résultat signifie-t-il que les taux de sucre dans le sang élevé engendrent des problèmes de mémoire ? Pour l’instant, il est impossible d’affirmer l’existence d’un tel lien de cause à effet. Ce qui a été observé est une simple corrélation, que de nouvelles expériences devront analyser plus en détail afin d’en comprendre la nature.

Toutefois, il faut signaler qu’une étude menée en 2012 avait mis en évidence l’existence d’une corrélation entre des taux de glucose dans le sang élevé et la présence de lésions dans l’hippocampe, cette zone du cerveau impliquée dans les processus de mémoire (accéder à l’étude « Higher normal fasting plasma glucose is associated with hippocampal atrophy »).

Enfin, il est à noter qu’une précédente étude avait déjà pointé le fait que des personnes âgées dotées d’un taux de sucre dans le sang élevé, mais toutefois inférieur à celui d’un diabétique, étaient plus enclines à développer des problèmes cognitifs que les personnes du même âge dotées d’un taux de sucre dans le sang plus bas (accéder à l’étude « Glucose Levels and Risk of Dementia »).

Cette nouvelle étude a été publiée le 23 octobre 2013 dans la revue « Neurology », sous le titre « Higher glucose levels associated with lower memory and reduced hippocampal microstructure ».

Le sucre modifierait la mémoire des adolescents, selon une nouvelle étude scientifique américaine.

Médecins et nutritionnistes recommandent de manger modérément des produits sucrés car ils ont un impact sur la santé et la prise de poids. Attention, il pourrait aussi modifier la mémoire des adolescents, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Hippocampus. Cet effet secondaire a été constaté chez les souris.

Les chercheurs de l’Université Southern California (Etats-Unis) ont réalisé une étude sur des rongeurs pour comprendre l’impact sur la mémoire d’une consommation excessive de sucres ajoutés par l’industrie agro-alimentaire dans de nombreuses préparations.

Ils ont fabriqué un liquide sucré au sirop de maïs (un sucre ajouté à de nombreuses préparations industrielles) à haute teneur en glucose, comparable aux sodas les plus consommés par les ados. Ils ont laissé de jeunes rongeurs et des adultes boire à volonté ce breuvage. Un autre groupe témoin de souris composé également d’adultes et de jeunes n’a bu que de l’eau.

Ils ont ensuite éprouvé ces rongeurs dans un labyrinthe fabriqué pour mesurer leur mémoire spatiale.

Les résultats de cette expérience est sans appel. Les jeunes souris qui ont bu la boisson sucrée ont été les plus mauvaises à se repérer comparativement à tous les autres groupes de rongeurs.

L’EXCÈS DE SUCRE MODIFIE LA MÉMOIRE DES SOURIS

« Cette contre-performance est possiblement due à la neuro-inflammation de leur hippocampe », a expliqué le chercheur en neuroscience et co-auteur de l’étude Scott Kanoski. « L’hippocampe joue un rôle important dans la mémoire et est fréquemment endommagé chez les gens qui souffrent de la maladie d’Alzheimer ou de démence ».

«Il semblerait donc qu’une alimentation riche en sucre puisse avoir un impact cognitif, en plus de mener à une prise de poids et à des problèmes métaboliques comme le diabète », conclut le chercheur.

Si les résultats de cette étude doivent être confirmés par des études cliniques sur l’homme, ils permettent de tirer la sonnette d’alarme sur les risques pour la santé de la consommation excessive de sucres chez les adolescents. D’autant plus que la maladie d’Alzheimer touche cinq millions d’Américains et 800 000 personnes en France. Avec l’accroissement de l’espérance de vie, ce chiffre risque de doubler d’ici 2020.

Sources :

https://www.topsante.com

https://fr.sott.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

epitalon

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.