A la une Contre-enquêtes

Star Wars : ces mondes vus dans la saga qui existent vraiment

Xavier Demeersman, Futura-Sciences

Certains des mondes imaginés par George Lucas dans Star Wars existent vraiment ou, du moins, leur ressemblent beaucoup. Même Tatooine et ses deux soleils a des équivalents dans notre Galaxie. Ce n’est pas que de la science-fiction et l’humanité n’est qu’au début des découvertes. Voilà l’occasion d’une visite de quelques curieuses exoplanètes…

On pourrait croire que les mondes imaginés il y a 40 ans pour la grande saga Star Wars sont tous de la pure science-fiction. Eh bien pas du tout.

Depuis la découverte des premières exoplanètes, il y a plus de 20 ans (on en compte à présent 3.547 confirmées), les astronomes ne cessent d’en débusquer aux caractéristiques surprenantes. Plusieurs d’entre elles sont même considérées comme de véritables cousines et dans certains cas comme des jumelles de celles qui sont le théâtre des aventures de ses personnages principaux. Elles sont toutes ici, dans notre Galaxie, la Voie lactée.

Malheureusement pour l’instant, on ne peut pas encore aller aussi vite que Han Solo avec son Faucon Millenium. En attendant, on peut se consoler en améliorant nos connaissances sur ces planètes à la portée de nos plus grands télescopes.

Tatooine et ses semblables dans la Voie lactée

Présente depuis le début dans Star Wars, la planète Tatooine où a grandi Luke Skywalker est la première à laquelle on songe. Il suffit de prononcer son nom pour avoir tout de suite à l’esprit les doubles couchers de soleils au-dessus de ce monde aride.

Longtemps, les astronomes ont pensé qu’une telle configuration, à savoir une planète autour de deux étoiles, ne pouvait pas exister, pour cause d’instabilités. Une déduction décevante pour l’exobiologie car plus de la moitié des étoiles sont doubles. Puis il y a eu la découverte, en 2011, de Kepler-16b, le premier cas vraiment convaincant. Même si, physiquement, elle tient plus de Saturne que d’une planète rocheuse et qu’elle est trop froide pour être habitable, elle a immédiatement et inévitablement reçu le surnom de Tatooine, avec l’approbation de George Lucas.

Depuis, une quinzaine d’autres ont été détectées. Les chasseurs d’exoplanètes n’ont plus de doutes désormais qu’une planète rocheuse autour de deux étoiles puisse exister. Y aller serait une expérience sensationnelle : nous aurions deux ombres au sol, deux arcs-en-ciel pendant les orages et aussi, explique la Nasa, chaque coucher et lever de soleil serait unique…

La planète Jakku ressemble beaucoup à Mars. © Lucasfilm, Disney

Les mondes désertiques comme Jakku et Jedha sont nombreux

Des mondes désertiques comme Tatooine, il y en a plusieurs dans la saga Star Wars. Celui où se déroulent des scènes du dernier opus, Rogue One: A Star Wars Story, est Jedha. Une planète qui n’est pas sans rappeler Mars : sèche et plutôt froide, au contraire de celle de Luke Skywalker ou de Jakku.

Le goût de George Lucas pour ces mondes arides reflète sans doute la réalité, estime Shawn Domagal-Goldman, astrobiologie à la Nasa. « Nous pensons que les planètes désertiques pourraient être encore plus habitables que l’est Mars, commente-t-il. En effet, le manque d’eau sur une telle planète pourrait être ce qui la rend plus habitable. L’eau amplifie les changements de climat et peut rendre les planètes vraiment chaudes comme Vénus, ou alors vraiment froides comme Europe [une lune de Jupiter, NDLR] ».

Illustration de la planète glacée Hoth, de son vrai nom OGLE 2005-BLG-390L. © ESO

Une planète comme Hoth dans notre Galaxie

La planète glacée Hoth, dans le système Elrood, a aussi été localisée dans notre Galaxie, à 22.000 années-lumière de chez nous. C’est le surnom donné à OGLE 2005-BLG-390L, première exoplanète tellurique découverte (annoncée début 2006), de par ses caractéristiques physiques qui évoquent celle où se cache Luke Skywalker dans L’empire contre-attaque. Trop froide pour être habitable en surface, elle pourrait en revanche abriter de la vie dans ses entrailles à l’instar de la lune de Jupiter, Europe, qui renferme un océan considéré comme potentiellement habitable.

Vue de la planète océan Kamino. © Lucasfilm, Disney

Combien de planètes océan comme Kamino?

Des planètes recouvertes d’océan comme Kamino, dans l’épisode de L’attaque des clones, où en plus il pleut tout le temps, les astronomes n’en ont pas encore observé avec certitude. Pour l’astrobiologiste Victoria Meadows, c’est sans doute pour bientôt, avec l’augmentation de l’acuité de nos instruments : « La lueur de l’océan pourra être détectée sur de grandes distances ».

Combien y a-t-il de Takodana dans la Galaxie ? © Lucasfilm, Disney

À quoi ressembleraient des planètes couvertes de forêts comme Takodana et Endor?

La saga Star Wars nous emmène aussi sur des planètes couvertes de forêts denses comme Takodana, où se situe la taverne de Maz Kanata dans Le réveil de la force, ou comme la lune Endor dans Le retour du Jedi. Si un jour nous pouvons visiter des mondes couverts de végétation, il est probable qu’elle ne soit pas aussi verte que chez nous. Cela dépend en effet de l’étoile.

La Nasa donne comme exemple notre voisine Proxima b. Cette planète rocheuse découverte en 2016, à seulement 4,2 années-lumière de la Terre, présenterait le même côté à son petit soleil, la naine rouge Proxima du Centaure. À nos yeux, « la planète apparaîtrait violet foncé à pourpre clair » explique Victoria Meadows.

Selon l’endroit de la planète exposé à son étoile, sous un soleil immobile sur leur ciel, les organismes photosynthétiques, s’il y en a, « obtiendraient des quantités de lumière invariantes avec le temps, explique l’astrobiologiste Nancy Kiang. Ce serait un coucher de soleil permanent à certains endroits de la planète et on verrait un dégradé de couleur ».

Il y a comme un air de ressemblance. À gauche, Mimas photographiée par la sonde Cassini. À droite, l’Étoile noire. © Nasa, ESA, JPL, Lucasfilm

Mimas, Étoile noire autour de Saturne

Enfin, citons Mimas, une petite lune de Saturne qui sous certains angles, quand apparaît l’immense cratère Herschel, fait penser furieusement à la fameuse Étoile noire de l’Empire dans Star Wars.


En route vers Proxima b, l’exoplanète habitable la plus proche de nous Quittez le Système solaire pour rejoindre Proxima b, l’exoplanète habitable découverte autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil.

SOURCE : http://www.futura-sciences.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

lucien-de-sainte-croix-2

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

A la demande de nombreux thérapeutes et particuliers, l'EPITHALAMINE se vend dorénavant en marché coopératif, afin que vous puissiez être commissionnés sur les parrainages via le site SANJOUVENCE...

sante jouvence 1084
Cliquez l'image pour en savoir plus

Publicité