Autre-Vue

Respect de Soi

respect de soiRespect de Soi

Est-ce important pour vous d’avoir raison ? D’entendre, ou de lire quelque chose et devoir affirmer votre vérité ? Je ne parle pas ici de partage. Je parle de jouer sur un mot, de revenir mettre son grain de sel encore et encore, alors qu’on ne vous a rien demandé ? Si tel est le cas, sans aucun doute, que malgré toute la bonne intention du monde, c’est votre ego qui vous joue un tour.

J’ai remarqué, par expérience, que parfois je ne supportais pas la critique. Je ne supportais pas qu’une personne me juge. Cela venait toucher une corde sensible, un quelque chose qui me faisait sentir coupable, au point que j’en venais à me justifier, rentrant dans le jeu de mon ego. Et pourtant, à quoi cela servait-il, à part de m’enfoncer un couteau, toujours et encore, à chaque remarque de l’autre qui jouait au même jeu ?

J’ai appris et apprends toujours que lire une critique ou l’entendre et ne rien ressentir physiquement parlant (comme une boule dans le ventre) est signe de lâcher prise et d’ouverture saine. L’autre a le droit d’avoir son opinion, sans aucun doute qu’il n’a pas le droit de me juger, mais dois-je user de mon énergie pour alimenter ce jugement envers moi ? Non. Je vous l’accorde, cela est souvent plus facile à dire, qu’à faire, mais avec le temps on apprend, car notre plus grand maître reste l’expérience. Je vous le dis, en écrivant des articles comme je le fais, je suis confrontée autant aux remerciements (merci à vous) qu’aux critiques. Un tel va me parler de sa vision de mon texte en la critiquant, alors même que ce n’est pas le message que j’ai voulu faire passer.

Et vous savez quoi ? Et bien j’apprends à lâcher prise. Je l’avais déjà mentionné dans un autre article, mais au final c’est sa vision de mon texte, c’est ce qu’il était prêt à lire, à ressentir et ça ne m’appartient pas. Je ne veux pas dire que je ne suis pas responsable de mes écrits, mais pour être totalement honnête avec vous ces derniers s’écrivent bien souvent malgré moi. Alors oui, j’en comprends le sens, mais je suis loin à mon niveau, d’en comprendre la portée. Je pense d’ailleurs ne jamais la comprendre et c’est très bien comme ça. J’aime transmettre, partager, dois-je me blâmer ou me museler pour cela ? Je ne le crois pas. J’aspire à quelque chose de plus grand que mon ego meurtri, ou celui de l’autre qui se glorifie face à moi. J’aspire à une plénitude de l’être, aussi idéaliste que cela semble être, simplement car j’apprends de la vie, de la nature, que tout a un cycle.

J’apprends également sur ma valeur personnelle. Sur la valeur que j’accorde à mes services, à moi-même. Il y a peu de temps, on m’a soufflé que j’accordais trop de temps à mes clients lors de mes consultations car je dépassais sans arrêt l’horaire promis. En agissant ainsi, je ne respectais pas ma valeur personnelle, et en plus je gaspillais mon énergie. Je la gaspillais, car je pourrai l’utiliser à écrire un article, ou à recevoir une autre personne. On m’a appris récemment que l’énergie, la notre, est sacrée, et qu’en l’utilisant avec sagesse, je serai plus efficace dans la mission qui est la mienne. Cela m’a fait du bien à entendre, simplement car je me sentais mal de couper court à une consultation car le temps s’était écoulé…Mais en même temps, n’est-ce pas ce que chacun fait après sa journée de travail ? J’aime ce que je fais, je vous aime, tous dans votre chemin, mais je dois aussi me respecter, apprendre à me régénérer et à ne pas me disperser en me disant « ce n’est pas grave, j’ai du temps après cette personne ». Et puis ensuite le reste de la semaine, ne pas arrêter de me dire « que je manque de temps ». Vous comprenez ce que j’ai appris ?

J’ai appris que se respecter soi, c’est respecter l’autre. Respecter le temps qui nous est offert, c’est en faire bon usage et d’offrir durant ce temps, le meilleur de soi-même. J’ai appris qu’avoir raison ne dessert nullement mon cœur qui possède la sagesse éternelle, comme le vôtre. J’ai appris, que tout ça, toutes ces données qui ne semblent pas avoir de lien, ont en un, et pas le moindre : l’énergie. C’est elle qui est venue par le souffle, qui nous permet de nous animer, d’être incarné. Alors je respecte mon énergie afin de respecter la vôtre. Et en ce jour, je sens mon cœur plein de gratitude envers la vie, mais également envers vous. Je vous remercie. Je vous dis merci.

© Ozalee
https://alchimiedesmots.wordpress.com/
 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares