Autre-Vue

Regard spirituel sur le cycle menstruel ou les mystères du sang féminin sacré

Je vous invite à lire: « la pratique spirituelle autour des menstruations » en trois parties pour mieux cerner nos énergies féminines et leurs pouvoirs qui se manifestent durant votre cycle :

  • 1. Généralités qui redonnent du sens sacré à notre flux sanguin
  • 2. Correspondances des émotions… avec les phases cycliques, énergétiques, activités conseillées…
  • 3. Comment honorer le cycle menstruel

Et si en plus nous pouvons contrôler le nettoyage énergétique, c’est finalement que du bonheur!

La pratique spirituelle autour des menstruations (partie I)

féminin3

Il y a tant de choses à dire au sujet du cycle menstruel, bien plus que nous en disent les leçons de biologie que l’on reçoit, au même titre que de nous expliquer la mécanique de la sexualité et de l’enfantement ne nous explique pas tout ce qu’on pourrait en dire. Le cycle menstruel est un cycle sur lequel nous pouvons baser notre vie, en fait, que vous ne le réalisiez ou pas, c’est un fait : notre vie s’oriente autour de ce cycle. Tous ceux qui habitent sous un même toit qu’une ou plusieurs femmes se retrouvent influencés par leur cycle menstruel.

Pourquoi ne pas y être plus attentive alors ? On y gagnerait, puisque notre cycle menstruel nous aide à mieux nous comprendre!

Depuis l’avènement des médicaments qui permettent de complètement enrayer les menstruations et leur philosophie « Soyez la même, tous les jours », l’utilisation de la pilule s’est propagée comme une traînée de poudre chez les jeunes femmes. Avec la crise globale qui touche la planète et le féminin, c’est le temps où jamais de se réapproprier notre droit acquis à la naissance, de (re)découvrir notre corps et nos « mystères du sang féminin ».

Il y a une magie inhérente au cycle menstruel

Chaque cycle procure à la femme la chance de comprendre et interpréter les messages que lui envoie son corps afin de s’en servir dans une démarche de guérison, quelle qu’elle soit. Chaque cycle crée une opportunité inouïe de croissance spirituelle et de développement spirituel. C’est simple, pour se connecter à ce potentiel unique, elle n’a qu’à écouter son corps.

De nos jours, les pénibles symptômes qui accompagnent régulièrement le cycle menstruel sont généralement causés par l’absence de possibilité de se connecter avec ledit cycle et par l’ignorance des messages que nous envoie notre corps.

Ces messages nous indiquent des manques ou déséquilibres spécifiques, qu’ils soient émotionnels ou physiques. Ils sont un cri d’alarme qui nous laisse savoir que nous sommes bombardés de toxines, que ce soit dans la nourriture que nous mangeons, des gens qui nous entourent ou encore du niveau de stress auquel nous sommes exposées.

Des faits de base surprenants

Le cycle féminin est influencé par la lune

Le cycle féminin et le cycle lunaire (les phases de la lune) sont, en fait, le même cycle. Avant que n’existe l’électricité, les femmes ovulaient lorsque la lune était pleine et saignaient lorsqu’elle étaient sombre.

La glande pinéale, que l’on trouve dans notre cerveau, est influencée par la lumière diffusée par la lune et se charge d’envoyer des hormones à nos ovaires, qui, à leur tour, produisent un ovule.
Plus il y a de lumière, plus la glande réagit; c’est donc en pleine lune que notre ovulation est maximisée et programmée. Les femmes qui résident en milieu rural sont plus susceptibles d’être synchronisées avec l’astre lunaire, tout comme le sont celles qui vivent au sein de tribu autochtones. Si les femmes ovulent à la pleine lune, cela veut dire qu’elles saignent lorsque la lune est sombre. C’est une période où l’énergie est concentrée vers l’intérieur, où la femme se montre plus introspective.
Le cycle moyen menstruel dure 28 jours, comme le cycle lunaire.
La vie moderne, ses lumières artificielles et ses ciels constamment illuminés, même en pleine nuit, est témoin d’une coupure de synchronie avec la lune. L’empreinte biologique de notre cycle fertile est très différente de nos jours. Réfléchissez aux impacts de cette perturbation.

Non seulement sommes-nous sensées être en harmonie avec la lune, nous sommes aussi sensées l’être l’une avec l’autre. Il arrive parfois que nous le soyons.

Plusieurs femmes n’entretiennent aucune connexion avec la lune et n’ont aucune idée de sa phase actuelle. Lorsqu’elles se mettent à observer régulièrement l’astre nocturne, à suivre son parcours dans le ciel, à remarquer ses phases croissantes et décroissantes, leurs cycles s’harmonisent doucement aux cycles lunaires. Elles ovulent lorsque la lune est pleine et saignent lorsqu’elle est sombre; parfois, c’est le contraire, tout dépendant des cycles de leur vie. Et parfois, le tout bascule encore, selon leur environnement.

Vous pouvez ovuler deux fois par mois

Chaque femme possède la capacité d’ovuler une deuxième fois dans son cycle, lorsque la phase de la lune est identique à celle de sa naissance – c’est ce qu’on appelle le retour lunaire, ou l’ovulation lunaire, et cela explique toutes ces grossesses qui surviennent alors que la femme était persuadée de ne pas être en période d’ovulation.

Cette seconde ovulation survient sauf si :

  • Votre ovulation normale survient déjà à ce moment;
  • Vous allaitez pleinement (quoique cela n’est pas le cas pour toutes les femmes);
  • Vous êtes enceinte;
  • Vous prenez la pilule contraceptive.

Il est facile de déterminer votre retour lunaire et ainsi connaître le moment où se déroule votre seconde ovulation. Vous n’avez qu’à trouver la phase lunaire du jour de votre naissance.

La pratique spirituelle autour des menstruations (partie II)

féminin2

Les premiers chamans du monde étaient des femmes

Les chamans sont ce qu’on appelle des hommes et femmes médecine. Anciennement, ils étaient les guérisseurs qui usaient de leurs donc pour accéder aux mondes secrets pour y recevoir l’information nécessaire à un processus de guérison. Ils se servaient de transes et de tambours pour communiquer et connecter avec la nature afin d’en recevoir des informations.

Bien que l’on présume que le rôle du chaman était assumé par un homme, l’anthropologie et l’archéologie ont démontré que les premiers chamans étaient des femmes.

Cela est d’une évidence, avec la facilité dont font preuve les femmes, selon leurs cycles, à recevoir des rêves prophétiques et à communiquer avec les autres mondes.

Le mot sanskirt pour rite et menstruation est le même : « r’ku ».

La racine du mot menstruation est « mens », aussi à l’origine des mots lune, mois et mesure. La première mesure du temps connue, le premier des calendriers, était basée sur le cycle menstruel.

Ainsi donc, le cycle menstruel se trouve à être un cercle à l’intérieur d’un cycle.

Le plus grand des cycles d’une femme, c’est sa vie entière, ses saisons, calquées sur les saisons de la terre :

  • Printemps : la jeune fille, la vierge
  • Été : la mère
  • Automne : la grand-mère
  • Hiver : la vieille femme

Tous les cycles sont les mêmes, seule leur durée change. Le cycle suit cette cadence : naissance, croissance, maturité, récolte, détérioration, mort, renaissance. Le cycle menstruel suit cette même cadence et il est divisé en quatre quartiers.

Si votre cycle tend à être plus court ou plus long que 28 ou 29 jours, c’est la première moitié qui se trouve à être plus courte ou plus longue. Peu importe quand survient votre ovulation, la seconde partie est fixe et se situe toujours entre 13 et 15 jours. De semaine en semaine, le cycle fertile diffère, comme les saisons de la terre ne sont pas toutes les mêmes.

La première semaine du cycle se compare au printemps et à l’énergie qu’on ressent; la deuxième semaine rappelle l’été; la troisième l’automne; et, enfin, la quatrième se trouve à être l’hiver.

À chaque semaine son inclinaison, son niveau d’énergie.

Les messages que nous envoie notre corps changent eux aussi de semaine en semaine. Ils nous parlent de l’état physique de notre corps en corrélation avec le cycle menstruation, sans, bien sûr, oublier les émotions rattachées.

Si vous savez où vous en êtes dans votre cycle, il est plus facile de lâcher-prise et de vous laisser-aller. Vous pourriez même organiser votre vie autour de ce cycle. Entamez de nouveaux projets dans les deux premières semaines de votre cycle. Exprimez votre côté créatif lorsqu’il surgit. Gardez vos activités sociales durant votre ovulation, pour terminer en beauté votre troisième semaine. Lorsque vous saignez, favorisez des moments de détente et repos à la maison.

Voici grosso modo ce qui se passe durant les quatre semaines de votre cycle, y compris les aléas émotionnels et psychologiques que vous vivrez au cours d’un mois type. Si vous portez attention au cycle de la lune, vous serez en mesure de voir les connexions directes.

Photo

Semaine 1

Jour 1 (premier jour des menstruations) à Jour 7

Impressions et sentiments :

  • Phase mort/renaissance
  • Introspection
  • Silence et tranquillité
  • En retrait (« J’aimerais qu’on me laisse tranquille ! »)
  • Un temps pour se débarrasser d’attitudes ou croyances qui ne servent plus (métaphoriquement, tant par la prière et l’intention et littéralement, par le sang qui s’écoule)
  • Lorsque je saigne : « J’ai besoin de sérénité, d’être seule » et « Je ne veux pas être dérangée »
  • Lorsque les saignements se calment : « Je me sens un peu vulnérable » et « Me revoici ! »

Semaine 2

Jour 8 à Jour 14

Impressions et sentiments :

  • Énergie estivale
  • L’énergie physique, sexuelle et créative augmente, atteignant son apogée lors de l’ovulation
  • Inspirations créatives soudaines
  • Conscience plus aiguë de soi et des autres
  • Attention plus marquée à l’apparence physique (la mienne surtout)
  • « Je suis heureuse, excitée et pleine d’énergie » et « Je peux tout faire !

Semaine 3

Jour 15 à Jour 21

Impressions et sentiments :

  • Énergie automnale, baisse d’énergie
  • La phase post ovulation peut être positive ou négative et peut procurer un sentiment de fierté et d’échec – cela est souvent lié à ce qui a été réalisé durant la phase créative, quelques jours après que l’ovule ne soit mort sans être fertilisé
  • « J’ai raté ma chance » et « Je me sens inutile »
  • « Je m’épate moi-même, regardez ce que j’ai accompli ! »
  • Un sentiment de soulagement ou de regret (de ne pas être enceinte, tant littéralement que symboliquement) peut se présenter
  • Envie de se défaire de choses inutiles amassées (ou même de gens indésirables)
  • Un changement quelconque est souhaité
  • Des attitudes ou des situations non désirables et qui ne servent à rien surgissent et apportent avec elles un sentiment de confrontation, de soulagement ou les deux. Plus je les ignore, plus elles reviennent à la charge et en force. Elles existent et se présentent pour que j’apprenne à lâcher-prise, dans cette phase et la suivante
  • « Tout me paraît difficile » et « Rien ne fonctionne comme ça devrait »
  • « J’ai été tellement occupée, je suis ravie de pouvoir enfin me reposer »

Semaine 4

Jour 22 à Jour 28

Impressions et sentiments :

  • Énergie hivernale
  • Les leçons apprises au cours des dernières semaines se font ressentir
  • Sentiment d’accomplissement ou d’être fatiguée (encore)
  • Prête à lâcher-prise ou frustration et sentiment d’être agacée
  • Moins d’intérêt envers autrui, moins disponible pour les autres
  • Introspective
  • « Ne me demandez rien, laissez-moi tranquille »
  • « C’est bon, j’ai compris, je lâche-prise et [ceci] ne se reproduira pas au prochain cycle »

Ces thèmes s’appliquent évidemment aux phases lunaires et aux saisons associées et peuvent être explorés dans ces périodes.

Comprendre comment fonctionnent les cycles favorise une meilleure conscience du flot d’énergie, de la sagesse qui y réside et des opportunités qui existent d’être synchronisées avec ce flux énergétique.

Je crois fermement que c’est la responsabilité de chaque femme que d’honorer son cycle fertile. En fait, c’est une façon privilégiée que possèdent les femmes de participer et aider à corriger les déséquilibres qui existent depuis que nous n’honorons plus le féminin sacré. C’est un problème que nous devons tenter de régler, afin de vivre en harmonie.

En honorant votre cycle menstruel, vous participez à la guérison des « blessures infligées au féminin sacré », blessures qui, de par leurs symptômes, ravagent notre planète et ses habitants. En honorant son cycle, une femme honore le féminin sacré, ce pouvoir sombre, mystérieux, créatif et sexuel, le pouvoir de notre Terre Mère.

La pratique spirituelle autour des menstruations (partie III)

féminin

Comment honorer le cycle menstruel

Voici des suggestions d’activités et réflexions sur le thème du cycle menstruel, selon la phase du moment.

Semaine 1 :

  • Réservez-vous un moment juste pour vous, même si ce n’est qu’une soirée au cours de la semaine
  • Prenez un bain relaxant, gorgé d’huiles essentielles, comme le géranium et la rose
  • Créez une loge lunaire ou une tente rouge – cela peut être un endroit physique ou un état d’esprit
  • Portez des vêtements et accessoires réservés à cette semaine où vous saignez (par exemple, des pierres rouges ou appropriées aux menstruations)
    • Cornaline : associée au chakra sacra et à notre centre créatif, elle favorise l’équilibre des organes féminins et les renforce
    • Pierre de lune : apporte un soutien guérisseur, particulièrement au niveau des émotions. Elle permet également de mieux se connecter à nos hormones et ainsi mieux les comprendre. Enfin, elle rappelle l’influence de la lune sur notre cycle
    • Grenat : sa couleur rappelle évidemment le sang qui s’écoule, ce qui favorise une résonance avec l’expérience physique du moment. Elle apporte un ancrage durant cette période parfois difficile et augmente l’effet guérisseur de la terre
  • Expérimentez le pouvoir des rêves en période de lunes rouges
  • Invoquez la guidance d’une déesse en particulier, comme Maeve ou Kali
  • Prenez du temps pour peindre ou dessiner
  • Offrez-vous un moment de méditation avec pour thème ce que vous laisserez partir à la fin de cycle
  • Adonnez-vous à des exercices légers, comme une balade en nature
  • Nourrissez-vous sainement
  • Changez les draps de votre lit pour des draps rouges
  • Faites de même avec vos serviettes pour la douche ou le bain
  • Soyez douce avec vous-même et laissez-vous porter
  • Quête de vision : lors de votre troisième journée de saignement, faites une méditation et demandez à recevoir une vision. Vous recevrez une vision qui vous inspirera et vous motivera pour votre prochain cycle. Notez-la, traduisez-la en dessin ou en peinture et référez-vous y
  • Prières de sang : recueillez votre sang (à l’aide d’une coupe menstruelle ou en trempant votre serviette quelques secondes sous l’eau) et offrez ce sang à la terre, accompagné de prière et intentions pour votre prochain cycle. Le sang qui retourne à la terre symbolise ce dont vous souhaitez vous débarrasser. Si possible, choisissez un endroit précis dans un jardin ou un parc et revenez-y tous les mois pour y verser votre sang. Les plantes et fleurs qui poussent autour peuvent grandement bénéficier de l’offrande de sang !
  • Dessinez sur votre front un petit rond fait de votre sang, cela permettra à votre troisième œil de se connecter à votre temps de lune et de vous offrir une vision potentielle. Ce travail peut particulièrement se faire en lien avec les ancêtres et le savoir ancestral (puisque le sang contient en lui des informations génétiques). Comme le troisième œil est situé au même endroit que la glande pinéale, « le siège de l’âme », ce travail est également une façon unique de connecter avec votre soi supérieur (« higher self »)

Semaine 2

  • Profitez de votre énergie créatrice pour confectionner quelque chose
  • Exprimez votre beauté intérieure et extérieure
  • Profitez de votre sexualité renouvelée et fougueuse
  • Célébrer votre ovulation – c’est votre pleine lune
  • Dédiez vos ovules à un projet qui nécessite une force créatrice

Semaine 3

  • Célébrez ce que vous avez atteint comme objectif, ce que vous avez créé et le succès rencontré
  • Laissez partir ce que vous n’êtes pas parvenue à réaliser; soyez indulgente envers vous-même
  • Notez les aspects de votre vie qui ne fonctionnent pas comme le voudriez afin de les laisser partir lors de votre prochaine période de saignement (prochaine semaine 1)
  • Ne démarrez pas de nouveaux projets, concentrez-vous plutôt à terminer ceux déjà entamés

Semaine 4

  • Préparez la semaine qui suivra (le temps de lunes), prévoyez du temps pour vous
  • Cuisinez quelques plats pour la semaine prochaine, par exemple, une bonne soupe maison
  • Commencez à réduire vos activités
  • Réfléchissez au thème de votre prochain cycle et à la tangente que vous souhaitez lui donner

Spiritual Menstruation, MoonSong – Traduit et adapté par Xella Sieidi

Source : http://templeyonimatre.weebly.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares