Couple

Que sait-on vraiment du lien mère-enfant…

Existe-t-il un lien universel mère-enfant qui viendrait justifier que l’on donne plus souvent la garde des bambins aux mamans ?

lien mere enfant

Atlantico : Un père s’est retranché dans une grue à Nantes depuis vendredi, assurant qu’il n’en sortirait pas tant qu’on ne lui rendrait pas le droit de visite de son fils. La justice a décidé qu’il était préférable que son fils aille vivre avec sa mère. Existe un lien universel mère-enfant qui viendrait justifier que l’on donne plus souvent la garde des bambins aux mamans ?

Juliette Allais : Il n’y a pas de lien inné, universel. Dans notre culture, les mères s’occupent des enfants, donnent les premiers soins, cela a longtemps fonctionné comme ça. Cela a projeté l’image de la mère prépondérante, celle qui dispense les soins et dont l’enfant ne peut pas se passer. Ni le lien paternel, ni le lien maternel ne sont donnés dès le départ.

L’instinct maternel n’existe pas. Il a été créé pour maintenir les femmes dans leur rôle de femme, il ne se justifie pas. Cette invention relève du domaine socio-culturel, et elle a pris beaucoup de poids. Le lien entre la mère et l’enfant se construit au fur et à mesure que l’enfant grandit.

De plus, la mère éprouve toujours des sentiments qui sont ambivalents. Elle avait auparavant l’image de la mère qui ne serait que bonne, mais c’est un être humain, elle a toutes sortes de sentiments, ce qui est tout à fait normal : celui de se sentir envahie, le désir de violence vis-à-vis de l’enfant, des pulsions… tout cela fait partie du sentiment maternel, il faut savoir reconnaître ces sentiments et les accepter pour vivre le mieux possible.

Comment faire la part des choses entre ce qui relève de l’instinct et de la culture ?

Les gens sont très ignorants de ce qui se passe réellement, ils sont restés au siècle dernier où la mère est la plus importante. Ce fantasme d’une mère idéale est prépondérant, et les gens ont du mal à lâcher. C’est quelque chose de rassurant. Il faut prendre conscience que l’histoire de chacun est différente

La force du lien qui se tisse entre l’enfant et chacun de ses parents n’est-elle pas avant tout dépendante de l’attention qui lui est quotidiennement portée ?

Les parents ont vécu une expérience en tant qu’enfant qu’ils vont projeter sur leur fils ou leur fille. Ce lien va aussi dépendre de celui qui s’établit entre le père et la mère, ainsi que de l’image que vont construire les parents de leur enfant, souvent celle de l’enfant idéal. Le couple imagine toujours un enfant particulier, et ce dernier va forcément être différent. Cette construction est donc souvent en décalage avec l’enfant véritable.La force du lien dépend de plusieurs éléments dont l’histoire personnelle de chacun des parents.

Les pères d’aujourd’hui n’ont-ils pas les mêmes rapports aux enfants ?

Il est vrai que la fonction paternelle a évolué, les rôles sont plus souples. La place de la femme a connu une évolution importante, et l’homme participe plus qu’avant à l’éducation de l’enfant. Cependant, on ne peut pas en tirer des vérités générales, tout dépend de l’histoire de chacun, il est dangereux de faire des généralités. Ce ne sont jamais les mêmes enjeux, et le père et a mère ont des fonctions. Ils ont besoin d’être là tous les deux.

http://www.atlantico.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares