Contre-enquêtes

Pourquoi l’Europe n’a pas le droit aux moteurs à énergie gratuite?

Le Japon se mettrait au Moteur a Énergie Gratuite – Déjà 140.000 unités seraient vendues….?!

Voila le titre qui permet de faire rêver tous ceux pour qui la consommation électrique devient un véritable calvaire dans le budget !

Est-ce que les Moteurs Magnétiques à Energie LIBRE sont des arnaques ?
S’ils ne le sont pas, pourquoi les Compagnies d’électricité ne les utilisent pas ?

1 – L’intérêt du peuple ne compte-t-il pas…?

2 – Faut-il maintenir coûte que coûte l’énergie payante fournie par les gros industriels… ?

3 – Les financements d’usines pour fabriquer les moteurs à énergie gratuite seraient-ils impossibles ?

4 – Les banques n’accorderaient-elles pas de prêt compte tenu du contrôle exercé par la banque centrale, elle même actionnaire des principales compagnies pétrolières ?

5 – Et si tout cela était encore la faute à « Rotshild et Cie » … Le fameux « complot judéo, maçonnique, sionniste » pour la domination du monde des gentils !!!!!

Le moteur Minato : une révolution qui devait changer le monde en 2004 …

Voici un vieil article qui reprend l’histoire du fameux moteur révolutionnaire dont on a pas encore vu la couleur dans nos magasins européens :

Minato_japaninc« Ce moteur n’a pas besoin de pétrole. On tue les inventeurs de moteurs à énergie libre. Kuhai Minato est l’un deux. Il n’a pas eu de problèmes au Japon car le Japon est le seul pays au monde à protéger l’énergie libre en attendant un monde meilleur, libéré de la domination de cartels bancaires privés et de firmes internationales douteux.

Découvrez son histoire et celle de son moteur.

 » Je ne fais pas ça pour l’argent  » dit Minato, mais je souhaite apporter une contribution à la société, aider les fabricants des bas quartiers d’ici et d’ailleurs. Je souhaite inverser les tendances causées par les grandes multinationales. Il y a de la place pour les entreprises. Mais comme nous l’avons appris avec l’industrie pétrolière, l’énergie est un domaine où une invention qui fait une percée telle que celle-ci ne peut pas être confiée à de grosses sociétés. »

Des investisseurs arrivent, la société commence à recevoir des fonds. Les banques ne considèrent plus M. Minato comme un excentrique. Le jour de la visite de John Dodd, un banquier d’Osaka a annoncé sa participation à hauteur de 100 millions.

La société de Minato préfère que la commercialisation soit lancée au Japon, car Minato n’a pas eu de bonnes expériences avec les USA et la Chine, et il pense ainsi s’assurer que les choses seront bien faites, grâce à de petites sociétés munies d’un excellent savoir faire.

Déjà des ventilateurs et climatiseurs de voiture sont en fabrication. 40.000 appareils ont déjà été vendus. On imagine mal qu’un japonais achète un appareil qui n’est pas valable. Les applications prévues concernent par exemple les appareils domestiques, les ordinateurs, les téléphones (un micro générateur est en cours de fabrication)…et même les véhicules.

nous demandons à Minato comment il compte commercialiser sa technologie. Son plan est clair et simple. Il entend garder le contrôle et ne commercialiser qu’au Japon pour commencer afin de s’assurer que les choses se fassent comme il le souhaite. Il renonce aux USA et à la Chine, où ses expériences ont été négatives. « Les premières étapes sont déterminantes pour affiner la technologie et garantir de bons produits. Durant cette période, je n’ai pas envie de m’encombrer de problèmes légaux et de protection de propriété intellectuelle. »
Minato envisage cependant de faire breveter et d’exporter ses inventions et est en relation avec des partenaires potentiels à l’étranger à cet effet.

Alors que d’autres à sa place seraient tentés de confier le tout à une compagnie plus puissante, Minato est aussi animé d’un souci de justice sociale et de responsabilité. Les 40000 moteurs pour la chaîne de magasins sont fabriqués par un groupe de petites usines à Ohta-ku et Bunkyo-ku, à la périphérie nord de Tokyo, une zone en déclin.

Dans les années 1980, ces petits ateliers constituèrent le fondement du miracle économique et productif du Japon et Minato est habité par l’idée de les réhabiliter. Leur expérience est une garantie que la qualité des moteurs sera aussi bonne que s’ils étaient fabriqués dans une grosse usine.

Dès 2001, les Minato avaient perfectionné les moteurs et contacté suffisamment d’investisseurs pour entamer des négociations de niveau international, à commencer par une compagnie saoudienne, suivie d’autres aux USA et ailleurs. Ces avancées reçurent cependant un malheureux coup d’arrêt lors de l’attaque contre les tours du Worid Trade Center à New York le 11 septembre 2001. Les Saoudiens se rétractèrent et Minato se retrouva à la case départ.

moteurs de minato

Mais aujourd’hui il est à nouveau prêt à poursuivre. Les premières commandes étant en route et d’autres programmées pour des prototypes qui fonctionnent. Il s’est rendu compte que la participation d’affairistes n’était pas essentielle. Il accueille les enquêtes de sociétés d’investissement susceptibles de lui apporter des avantages stratégiques et de la crédibilité.

La compagnie des Minato Japan Magnetic Fan envisage de conclure une série d’accords commerciaux au cours de la première moitié de 2004. »

C’était un article du site Wikistrike, dont l’argumentation fut vivement reproduite par Stopmensonges, et tout un tas de sites qui ne vivent que du conspirationisme tant cela est porteur sur la toile …! MAIS :

Qu’en est-il du moteur Minato en 2015

Paru en 2004, un reportage de Japan Inc présentait l’atelier de Kohei Minato, un inventeur nippon. Ce Géo Trouvetou du Soleil Levant ne prétendait rien de moins que d’avoir mis au point un moteur électrique avec un rendement de…330 %. Non vous ne rêvez pas, 330 %, là où les meilleurs prototypes arrivent à peine à 40 ou 50 %. Alors, que sont devenus Mr Minato et ses moteurs?

Avouons-le d’entrée, depuis la publication du fameux reportage, Mr Minato n’a pas beaucoup communiqué sur son invention. Reprenons donc, pour ceux qui auraient raté le début. Vous n’êtes pas sans savoir que théoriquement, le rendement d’un système de conversion d’énergie ne peut dépasser 1, ou 100 %. Le contraire violerait allègrement les lois de la thermodynamique : l’énergie ne peut pas être produite ex-nihilo, elle n’est que transformée d’une forme à une autre, non sans de nombreuses pertes.

Le moteur Minato, dont un brevet a été déposé aux Etats-Unis dès 1988, repose sur un système de rotor / stator (une turbine) qui, alimenté par une faible quantité d’électricité, permet de délivrer in fine, plus d’énergie qu’il n’en a reçue !

Des aimants sont disposés sur le pourtour du roto, ainsi les deux champs magnétiques se repoussent mutuellement (c’est la répulsion électromagnétique), ce qui permet en aval de faire tourner le rotor, dont la vitesse augmente au fur et à mesure, grâce notamment à l’inertie importante et à la force de rotation.

Alors Mr Minato a-t-il tout simplement fait la découverte la plus révolutionnaire du millénaire ? Pas si vite… Dans la vidéo, réalisée dans son atelier, une erreur grotesque met à mal tout le système. (Comme l’indique un internaute sur le forum de Futura-Sciences …).

Pour enfoncer le clou un second brevet, déposé en 2004, stipule que la puissance de sortie est, par moments, supérieure à la puissance en entrée. On est encore loin d’un système pouvant effectivement délivrer plus d’énergie qu’il n’en reçoit…

Beaucoup de sites sceptiques voire conspirationnistes se sont emparés du sujet, la tentation devant être trop grande pour eux.

Du complot des lobbies pétroliers, à l’obscurantisme fanatique de toute la communauté scientifique, les griefs sont légion.

Faut-il poursuivre le débat ?

Nous décidons que ce n’est pas nécessaire, les bases scientifiques n’étant pas respectées. Cette expérience n’est pas reproductible, et contredit de nombreux faits établis, sans apporter la moindre réponse.

Il faut accepter la vérité même, ce principe de moteur ne peut pas fonctionner. Dans l’article de Japan Inc, il était question d’une commande de 40000 moteurs pour alimenter des systèmes de ventilation d’une chaîne de magasins, nous n’avons trouvé aucune trace de cette commande depuis 2004, date de parution de cet article.

Ainsi, un inventeur issu à l’origine du milieu artistique (il était chanteur de Rythm’n’Blues aux Etats-Unis), qui profite d’un gros coup de buzz, puis qui disparaît de la toile alors qu’il devrait être le père de l’invention la plus révolutionnaire qui soit, suffit à nous donner de sérieux doutes ici au Bar des Sciences. Les quelques éléments donnés dans cet article nous semblent suffisants pour jeter aux oubliettes ce projet, et éviter de partir sur les arguments scabreux avancés par ses supporters. http://www.laubergedelours.com

Dossier réalisé à partir de plusieurs sources..
 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares