Autre-Vue

Le FEU VITAL intérieur, féminin

feminin divinIl faut comprendre que le métal est mélangé au minéral, et il faut donc faire agir le feu – feu vulgaire ou feu vital – pour extraire le métal du minéral.

Quand on agit sur la Terre, on agit sur un minéral.

Si on veut réinsérer le noyau de métal qui se trouve à l’intérieur, on est obligé de faire une extraction à travers un minéral chauffé par le feu.

Par ce biais, il faut donc comprendre que la femme est une âme formalisée.

Peut-être, l’âme formalisée d’un puissant guerrier qui utilisa le métal pour ses actions de toutes sortes dans d’autres temps ou dans d’autres dimensions. Donc, le fait de travailler sur le minéral pour extraire le métal, de reprendre une maîtrise sur le métal, c’est évidemment reprendre contact avec le glaive ou l’arme, pour maîtriser cette configuration, pour la retraiter d’une autre façon, pour la rédempter aussi ; ne pas la diriger vers une dimension d’agression extérieure, mais simplement de réincrudation dans une zone de délimitation, de contrôle, d’enveloppe de corps ou de vaisseau.

L’exercice de la transférisation de système minéraux et métalliens sur un niveau supérieur s’inscrit dans le cadre de cette reprise en main d’un système déchu.

C’est important d’avoir des informations de conscience, de les appliquer dans le monde de l’énergie et de gérer tout ce qu’on peut avec la conscience de l’énergie. Ensuite, on peut concerner les mondes vitaux et substantiels, mais tout ceci reste assez fluctuant.

Finalement, ce qu’il faut arriver à faire, c’est évidemment signer l’opération jusque dans le plan matériel : c’est à dire déplacement d’objets, mise en place d’architectures, etc… qui positionnent l’opération dans le plan matériel et qui la signent pendant un certain temps, parce que ces objets matériels restent immobiles alors que les systèmes de conscience, d’énergie et de substance se promènent, disparaissent de la configuration.

Le système matériel maintient la structure dans l’espace temps, et provoque donc une transformation des lignes de force interdimensionnelles, parce que le système qui a été relié jusque dans le plan matériel se réorganise en fonction de l’architecture matérielle qui est positionnée.

C’est ce qui fait la différence entre une opération réalisée dans le cadre du Dieu expérientiel éternel lié à la créature subtile ou formelle et une opération liée au Dieu immobile internel, si l’on peut dire, lié à la création.

A partir du moment où vous jouez sur la matière, vous signez avec une configuration numérale, une signature de numération unitaire. Le corps de transfert interne peut se stabiliser, parce que son émergence externe est arrivée à signer jusque sur le plan matériel.

C’est cette coordination entre des éléments unitaires internes et des créatures éternelles subtiles et externelles sociales qui peut créer des résonateurs matériels. Ces résonateurs matériels une fois installés déterminent des transformations fondamentales dans des dimensions immenses, macrocosmiques et interplanétaires, par résonance interdimensionnelles.

Ceci provient du fait que les temps ne sont pas les mêmes puis les cycles sont plus étendus ; ainsi les systèmes les plus éloignés vont demander plus de temps pour se rapatrier et se mettre en conformité avec les systèmes qui sont les plus internes et qui ont un cycle court, rapide.

Il faut constater que l’être vivant contient un feu vital intérieur, il a une animation susceptible d’être inspirée par l’esprit supérieur, alors que les circuits matériels ne peuvent pas bouger sans ce relais vivant qui a un feu intérieur.

Si vous voulez agir sur les forces lunaires, les forces du champ des vierges folles, vous devez agir sur la matière qui n’a pas le même feu intérieur lui permettant de bouger.

Vous agissez sur la matière, pour créer une structure qui soit au-delà du système des vierges folles qui ont perdu leur feu intérieur, et vous encadrez leur opération de destruction par des signatures de type matériel qui sont au-delà des formes substantielles des vierges folles, si l’on peut dire, et ces structures matérielles, traitées par des corps biologiques animés et reliés à l’esprit, tiennent un cadre opérationnel qui va empêcher des dérives du circuit des vierges folles dans des zones de destruction.

Il va maintenir le circuit des vierges folles dans un cadre de contrôle périphérique, mais quand même maîtrisé par les circuits de transformation.

Il faut aussi retenir ceci : c’est que toute vierge sage qui ne surveille pas correctement l’état de sa chandelle, la voit s’éteindre, se dérive et tombe dans le circuit des vierges folles.

Si une personne, tombée dans le circuit des chandelles éteintes entre en contact avec un circuit rallumé, elle peut à nouveau être ravivée ; cela demande une animation, une activation, une conversion et un changement de coordonnées.

Il est certain que le fait de créer un foyer d’énergie rallumé crée une possibilité de réinsertion de circuits qui se dérivaient vers des zones en train de s’éteindre. Si on arrive à allumer un foyer avec plusieurs chandelles, et à énergétifier tous les systèmes avec une dimension de conscience-énergie, intervention substantielle et modification matérielle, cela devient un tôle de recentralisation qui peut complètement résister aux forces d’explosion et d’infériorisation, parce qu’il est à contre-courant.

Ce qu’il faut remarquer, c’est qu’à l’intérieur de ce Graal en quelque sorte des vierges sages, existe le sang du Christ, c’est à dire un plasma énergétique d’amour, à l’intérieur duquel peut exister l’esprit du Père.

On peut donc dire que cette enceinte de vierges sages, de femmes reliées, unifiées et représentantes du Saint-Esprit en quelque sorte, cette femme qui est comme la femme d’Abraham – celle qui ne fait pas les enfants, alors que c’est l’esclave qui les fait – cette femme est le support de l’aspect énergético-subtil du Fils, de l’amour et est absolument indispensable pour la présence du Fils. C’est cette alliance très proche entre ce Saint Esprit et le Fils qui fait réellement la rédemption de la Mère.

Cela permet à une femme, qui a atteint ce stade de développement, de bien concevoir dans quelle direction est sa porte de salut.

Sa porte de salut est dans cette communion plasmatique accordée au Saint Esprit, reliée au Fils et en direction du Père, et non pas en direction de la matière avec extériorisation et détérioration de son énergie interne.

Le libre arbitre de la femme doit la conduire à faire un choix qui la rapproche de Dieu : c’est sa liberté, c’est son choix volontaire, con action réitérée, qui la différencie des vierges folles et de la dérive vers la matière.

Cet exercice du libre arbitre va se faire dans un niveau spirituel énergétique, vital éventuellement, mais va se faire aussi dans un niveau d’analyse mentale de sa situation et de positionnement social, en quelque sorte, vis-à-vis d’un ensemble de systèmes qui tend à la rabaisser comme pondeuse de formes, en la castrant de son aspect de vierge sage, puisque toute sa vitalité part en dessous pour faire des formes entre elle et la matière.

Si elle veut véritablement s’inscrire dans la voie de la rédemption, il faut au contraire qu’elle arrive à refaire une coupe, un saint Graal, à l’intérieur duquel puisse exister cette chaleur, cette flamme, cette présence du Saint Esprit.

C’est à cause de cette dérive dans des systèmes trop quantitatifs, trop multiples, trop matérialistes que les pères spirituels tendent à faire en sorte que les créatures s’extraient de ces grandes religions trop matérialisée, trop politisées, trop financées ; néanmoins, elles ont des schémas qui sont à l’origine reliés à certaines dimensions archétypiques mais par infiltration de toute la puissance, elles sont devenues inaptes à faire la rédemption d’un individu.

D’où la nécessité de créer des mini-groupes, pour que les individus, guidés par leur dimension supérieure, puissent retrouver les mêmes schémas, mais dans un niveau énergétique un peu plus élevé, parce qu’il y a moins d’éclatement dans la démesure du multiple, et moins d’accrochage de poids de puissance matérielle et de passé, qui empêchent les individus de véritablement se relier et de vivre l’expérience du saint Graal, du Saint Esprit, de la liaison du Fils au Père. Ils sont empêchés de vivre cette expérience parce qu’il y a trop d’accrochages ou trop d’expansion du multiple.

Et puis, il y a le non-respect de certaines lois qui ont été quand même formulées dans l’Ancien Testament et qui ont été dérivées. Comme par exemple « l’homme ne répandra pas sa semence en vain », ce qui présuppose que l’homme pratiquera l’INjaculation comme dans le tantrisme et le taoïsme.

Cette dimension de maîtrise du psychisme et du corps crée une centrale structurale chez l’homme qui peut grandement aider la femme à se maintenir dans le niveau d’une verge sage.

Donc le fait de se réinscrire dans un canal plus originel fait immédiatement retrouver une conjonction dont les éléments structuraux sont en accord avec les grandes architectures formulées, mais sont vécus dans un niveau de jonction opérationnelle.

L’excès d’accrochage matériel et de démesure produit des vierges folles, qui n’ont plus la flamme intérieure et sont déconnectées. Il n’y a plus d’animation, il n’y a plus de liaison possible. C’est cette dérive des Pharisiens dans le temple, contre lesquels s’insurge l’initié Jésus qui essaye de refaire une liaison exacte, parce que ces êtres là se sont trouvés dérivés par la forme et la matière.

Si vous voulez vivre une vie reliée, vous êtes obligées d’examiner toute cette configuration et de redimensionner les architectures anciennes dans un cadre opérationnel qui était celui de l’origine.

Source : http://etredivinaufeminin.blogspot.fr/
 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares