Cuisine & Recettes

Le chou et ses bienfaits : cuisine et santé

Le chou (brasseca oliracea) est une pante herbacée appartenant à la famille des crucifères dont il existe des espèces sauvages et d’autres cultivées, de différentes variétés (chou fleur, chou rouge, chou de Bruxelles, brocoli, chou frisé..).

Les choux frisés et cabus (variété de chou dont l’aspect lisse et rond rappelle une pomme). C’est à partir de lui, que l’on a créé, entre autres, les variétés chou blanc, chou rouge ou chou de Brunswick qui sont en général cultivés pour la production et la consommation de leurs feuilles ; les choux fleurs, les brocolis et les choux de Bruxelles pour d’autres parties de la pante.

Le chou dans l’antiquité :

Le chou frisé et le chou cabus sont les légumes à feuilles qui ont suscité le plus d’intérêt dans la médecine populaire. Les médecins et philosophes grecs Hippocrate, Crisipin et Galien en ont parlé ainsi que les écrivains et naturalistes romains, Caton l’Ancien, Pline, Columelle qui furent ensuite rejoints par Paracelse à l’époque de la Renaissance, jusqu’aux confirmations scientifiques du monde contemporain.

Saviez-vous que pour les Grecs et les Romains, les choux protégeaient de l’ivresse : ils croquaient donc avant chaque banquet une feuille de chou crue ! Enfin, n’allez pas vous enivrez pour tester son efficacité…

Lire : l’histoire du chou

Propriétés curatives du chou :

Riches en calcium, anti-oxydants, détoxifiants… le chou est très vertueux !

La médecine empirique populaire est pleine de témoignages sur la capacité des feuilles de chou à soigner, en applications externes, les infections cutanées, les eczémas douloureux, les contusions et les plaies, les gangrènes des extrémités inférieures, les lymphangites, les tumeurs blanches, les abcès, les névralgies rhumatismales ; sans oublier la possibilité d’un usage interne, grâce à leur action antibiotique et calmante sur les affections intestinales et respiratoires , les coliques biliaires et rénales et les migraines.

L’expérience a montré que l’action des choux allait bien au delà de leur valeur nutritionnelle au sens strictement alimentaire. Ces légumes participent en effet à la régénération des structures cellulaires de l’organisme et constituent une source de bêta-carotène et d’autres caroténoïdes, d’acide folique et de vitamine C, de substances à action antioxydante protectrices naturelles des cellules. Cette action protectrice naturelle est ensuite augmentée par d’autres substances non nutritives (le phénol par exemple), qui font la preuve de leurs propriétés anti-néoplasiques (qui luttent contre la prolifération des cellules cancéreuses).

UN SMOOTHIE TROP CHOU…

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de chou rouge haché

500 ml (2 tasses) de fraises surgelées, non décongelées

250 ml (1 tasse) de yogourt grec nature

250 ml (1 tasse) de jus de petits fruits pur (de type « baies et grenade »)

15 ml (1 c. à soupe) de sirop d’érable

250 ml (1 tasse) de glaçons (facultatif)

Préparation

À l’aide du mélangeur électrique (blender), réduire en purée lisse tous les ingrédients sauf les glaçons. Si désiré, ajouter les glaçons et mélanger de nouveau.

Verser dans de grands verres ou des tasses isolantes de type Thermos.

Se conserve 2 jours au réfrigérateur ou 2 mois au congélateur. Remuer avant de servir.

Astuce

Congelez le reste du smoothie dans des contenants à sucettes glacées pour en faire des pops.

Usages du chou en médecine populaire :

En médecine populaire, on utilise toutes les feuilles des différentes espèces de choux

En usage interne, le jus frais de chou s’est révélé très efficace, par exemple dans le soin des ulcères peptiques duodénaux.

Le jus de chou frisé peut-être utilisé pour les lavements et les gargarismes.

Les feuilles de chou peuvent être utilisées pour faire des compresses à poser sur les contusions et les plaies, les abcès, les ulcères et pour calmer les névralgies rhumatismales locales.

Utilisations diététiques et culinaires :

Qu’ils soient blanc, vert, rouge, de Bruxelles ou chinois, le chou est un légume qu’il faut absolument consommer pour son goût, mais aussi pour ses propriétés santé.

En cuisine, on utilise toute la plante à l’exception de la racine, pour le chou frisé et le chou cabus ; la tête du chou fleur et du brocoli ; les bourgeons ou petit choux de Bruxelles. Les choux à cuisiner, en particulier le chou-fleur, le chou cabus et le brocoli, doivent être très frais. Il est conseillé de choisir des choux-fleurs à tête très blanche et feuilles croquantes, des choux de Bruxelles durs et à la couleur verte et des choux cabus à tête compacte. Il faut éviter les choux tâchés et à la couleur éteinte, portant des feuilles jaunies ou abîmées.

Les choux cabus, les choux fleurs, les choux de Bruxelles et les brocolis peuvent être cuisinés de la même manière. La meilleure façon de les faire cuire est la cuisson à la vapeur pendant 6 à 8 minutes.

Si on doit suivre un régime hypocalorique, on peut placer au menu, 3 ou 4 fois par semaine un plat de chou cuit en alternant les différentes variétés.

Rappelons que la consommation de chou, si elle est recommandée pour ses vertus régénératrices, demande une certaine prudence afin d’éviter les désagréments connus de l’aérophagie et de la flatulence, troubles dus à la fermentation des fibres, provoquée par l’activité des micro-organismes opportunistes, présents dans le côlon.

Petite astuce très chou : cuisez votre chou dans deux eaux : la première, pour le blanchir et éliminer le soufre qu’il contient et la deuxième pour le cuire.

Pour cuisiner cette star, alliée de notre santé, je vous recommande un excellent livre édité par terre vivante :

Riches en calcium parfaitement assimilables, détoxifiants, antioxydants, préventifs de certains cancers, les choux sont à l’honneur dans cet ouvrage pour nous inciter à les introduire au quotidien dans notre cuisine.

Delphine Pocard, (www.cuisipat.com) auteure et photographe culinaire, est passionnée de cuisine bio, créative et gourmande. Avec une douzaine de variétés de choux, elle vous invite à cuisiner 60 recettes végétariennes. Vous allez découvrir des grands classiques revisités (rémoulade de chou chinois à l’orange, poêlée de choux de Bruxelles…) et beaucoup d’autres résolument modernes pour découvrir saveurs et nouvelles alliances gustatives dans :

DES POTAGES ET DES JUS

DES CRUDITÉS ET DES ENTRÉES

DES PLATS CHAUDS

DE LA BOULANGE ET DES TARTES

DES CONDIMENTS ET DES SAUCES

Recette de Soupe au chou – 750 Grammes

Ingrédients pour la soupe au chou :

1 chou vert
2 à 3 pommes de terre
1 carotte
1 oignon
50g de poitrine demi-sel
40g de beurre
20 cl de fond brun
1 branche de thym
Sel et poivre du moulin

Smoothie « Green Power » Banane/Chou Vert/Pommes/Persil

Ingrédients : 2 bananes mûres, des feuilles de Chou Vert, 1 Pomme, du Persil, du lait de riz, du lait d’amandes et de coco (optionnel)

Préparation : mettre le tout dans un blender, ajouter le lait de riz, mixer. C’est prêt !

Sources :
  1. http://www.bien-etre-au-naturel.fr
  2. http://cuisinefuteeparentspresses.telequebec.tv

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares