Météo-Astro

Équinoxe de printemps – 20 Mars 2017

Bonjour à tous,

J’ai envie de vous écrire un petit message amical ce matin, pour honorer avec vous l’arrivée (timide !) du printemps. Comment vous sentez-vous ? Le sage proverbe Bulgare nous donne une piste de réflexion, à suivre pour notre plus grand bien :

« La nature, le temps et la patience sont les trois meilleurs médecins… »

Peut-être que, comme pour moi, le mot « printemps » ne fait pas encore pétiller d’impatience toutes vos petites cellules? Cela est naturel car la période est très dense au niveau des énergies à intégrer et nous pouvons nous sentir plus « raplapla » que disposés à de grands élans. C’est un moment pour prendre soin de nous, la lune n’a pas encore terminé son cycle initié dans les Poissons, elle nous invite à l’introspection et au retrait sage et profond pour terminer l’hiver en douceur.

L’équinoxe est le mot qui désigne ce 20 mars, signifiant que la durée de la journée est égale à la durée de la nuit. Le soleil va se faire de plus en plus présent sous nos latitudes, alors que dans l’hémisphère Sud l’automne, au contraire, s’installe.
L’année astrologique commence avec cette entrée du Soleil dans le premier signe du zodiaque, le Bélier, signe de démarrage et d’expansions spontanées, d’entreprises nouvelles. Cependant le ciel actuel nous explique bien pourquoi nous ne nous sentons pas encore forcément dans cette dynamique de conquête.

Voici un décodage rapide de la carte du ciel de ce jour de printemps qui donne aussi une idée de l’ambiance des trois mois à venir (même si rien n’est statique) :

Le soleil entre en Bélier à 11 h 58 UTC et fait un carré à la lune en Sagittaire, ce qui montre qu’elle va entrer dans son dernier quartier, c’est une phase destinée à intégrer tout ce dont nous avons pris conscience lors de la Pleine Lune en Vierge.

La Lune désigne toujours ce qui nous anime émotionnellement et elle suit des cycles immuables auxquels nous sommes d’autant plus sensibles que nous sommes à l’écoute et réceptifs. Le féminin en nous (que nous soyons homme ou femme) est touché par la Lune et fait vibrer notre humeur et notre ressenti en fonction du moment du cycle mais aussi, fondamentalement, en fonction de la place de la lune dans notre ciel natal (elle montre avec quelle énergie et dans quelle disposition nous nous adaptons à notre vie quotidienne).

Le dernier quartier fait partie de la période décroissante de la lune, on voit la lune dans le ciel dessiner le ventre de la lettre « d » (en imaginant la barre du d minuscule) ce qui nous permet de nous souvenir qu’elle est décroissante. Pour la nature et au niveau des plantes, c’est une période de baisse de vitalité au profit de leurs caractéristiques spécifiques : ainsi leurs propriétés et qualités individuelles sont-elles majorées (couleur, saveur, qualités médicinales et gustatives) en phase décroissante. Si nous nous calons en conscience sur ce modèle naturel, nous pouvons sentir (si nous désirons nous en apercevoir) que s’exacerbe notre perception intérieure, c’est un moment très favorable pour respecter notre individualité et pour privilégier le contact avec nous-même, avec qui nous voulons être et ce que nous désirons manifester. Telle est la façon dont laquelle nous pourrions le mieux commencer cette année astrologique : en nous écoutant, en prenant soin de nous, de nos différences, de nos aspirations particulières, veiller sur nos projets comme une poule sur ses poussins, en gardant à l’esprit que les choses ne sont pas encore tout à fait prêtes à se manifester mais qu’il est bon de les garder encore un peu au chaud, avec l’optimisme au cœur.

La sagesse et une attention ciblée sont nécessaires (Saturne est aussi en carré au soleil, comme la lune), nous serons bien avisés de nous positionner fermement en dedans (en contact étroit avec nos aspirations) afin de ne pas nous laisser déstabiliser par l’impulsivité ou l’envie de faire exploser les vieilles structures de nos vies, même si cela nous tente parfois beaucoup, les conséquences pourraient être décevantes. Ce n’est pas le moment de « lâcher la proie pour l’ombre » ! Il se peut que nous nous percevions comme pressés, chahutés et énervés… Et c’est OK ! Mais… patience …

Vénus, la planète de nos désirs et de nos attraits, nous incite également au repli et à garder nos élans en dedans pour le moment (Vénus rétrograde jusqu’en mai), à nous mettre au contact intérieurement de ces désirs et de ces pulsions de renouveau afin d’en mesurer toute la valeur. Elle est soutenue par un besoin de comprendre le sens des choses de notre vie (trigone à la Lune noire en Sagittaire).

Mercure qui est la planète de la communication et de la compréhension est en bonne harmonie avec Vénus et permet que nous élaborions des projets Mercure en Bélier élabore de nouveaux commencements), que nous pensions avec des idées nouvelles.

Quant à Mars, planète de l’action et du comportement, son message nous invite aussi à la lenteur, à une forme d’inertie et de maturation. Il est animé par un fort désir de transformation vers plus d’enthousiasme, d’optimisme et de foi (quinconce à la Lune noire en Sagittaire). Les changements de saison sont bien connus pour être fatigants pour nos corps (Mars en Taureau nous met en contact avec le corps et la matière), c’est pourquoi la prudence est de mise : commençons à nous ébrouer, tranquillement, prenons soin de notre santé, de notre environnement matériel et naturel, de notre moral et de nos besoins, et tout ça sans précipitation.

Vous le voyez, nous ne sommes pas franchement encouragés par un printemps explosif (ce qui n’empêchera pas que certains se laissent aller à des débordements), mais pour les plus alignés d’entre nous, nous nous sentons plutôt invités à suivre la lenteur de la Nature qui doucement s’éveille et sort avec patience de son endormissement annuel, imitons-la le plus possible sans culpabilité ni regret car ce que nous préparons en ce premier jour du printemps, dans cette lente élaboration, aura des répercussions pour toute l’année.

Pris sous l’aspect le plus optimiste, c’est un temps d’éveil lent pour vivre heureux au contact des petites choses de la vie et pour nous réjouir des détails sans grande importance qui constituent pourtant le ferment d’une qualité de vie quotidienne où le cœur s’ouvre pour tendre les bras à ce et à ceux qu’on aime, sans fioritures, simplement.

C’est dans cet état de joie, discrète et pleine de gratitude pour toutes vos belles présences, que je vous ai choisi une des jolies créations de Jackie Lawson dont vous pourrez conserver le lien autant qu’il vous plaira elle s’appelle « Les giboulées d’Avril » et évoque pour moi l’incontournable retour du beau temps après la pluie.

Voir la carte ici… cliquez sur le parapluie, mettez le son (fermez ensuite l’onglet de mon site pour profiter de la musique) et laissez agir la magie ….

La lune va poursuivre son chemin jusqu’à rejoindre le Soleil en Bélier le 28 mars et c’est alors que je vous retrouverai pour la première Nouvelle Lune de l’année astrologique.

Soyez bienvenus mes amis, pour vos commentaires et messages !

Michka

http://www.vers-la-lumiere.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean au Féminin

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.