Couple

De la sexualité refoulée à la Sexualité Sacrée

de Emma GRILLET

sexualité sacrée

Le respect de l’Énergie de Vie demande bien souvent une rééducation des consciences et un réapprentissage d’une hygiène et beauté de la VIE.

Il y a actuellement beaucoup de confusions et d’interprétations erronées sur le sens de l’Énergie de Vie ou sexualité (celle-ci est bien souvent réduite à une vision primaire de son sens), et bien davantage lorsque nous parlons des « organes de Vie : Yoni et Vajra ».

Chaque être, au cours de sa vie, rencontre son énergie de Vie ou énergie sexuelle.

La sexualité est fondatrice de notre création, de notre évolution et de notre conservation. Sans sexualité, nous ne serions plus vivants.

Que la sexualité que nous vivons soit refoulée, primaire, en évolution ou accomplie, cette énergie nous habite de notre premier battement de cœur dans la matrice de notre mère à notre dernier souffle d’incarnation.

La sexualité refoulée est vécue dans le corps, puritainement.

Nous avons un équilibre énergétique. Si nous refoulons notre énergie à un endroit de notre corps, elle se surajoutera dans un autre espace. Ainsi, l’énergie brimée dans la base se réfugiera dans la tête. En conséquence, la Vie est abordée d’une manière rejetante, jugeante (car l’énergie de frustration est, elle aussi, niée), non chaleureuse, et retenue dans des principes, des dogmes, des croyances.

La sexualité dite « primaire », quant à elle, se manifeste dans un aspect très fonctionnel et mécanique, accompagné d’un désir immédiat, brutal, éphémère et égoïste où la recherche de l’orgasme dépend du partenaire. Nous retrouvons souvent, associés à la manière de considérer l’énergie sexuelle, des sentiments au Cœur, comme la jalousie, la possessivité, l’envie, la frustration, la rancœur…

La sexualité consciente ouvre un aspect de conscience et de respect tant dans la relation que sur les organes de yoni et vajra. Les notions de détachement et de dévotion se matérialisent dans le corps. La quête de l’orgasme s’apaise pour faire place à une acceptation et un plaisir de « ce qui est ».

Ce stade d’éveil à l’énergie sexuelle permet aux partenaires de s’unir non pour se dominer, mais pour se soutenir et reconnaître la profondeur de qui ils sont. Respect, connaissance de soi et de l’autre, connaissances ancestrales de la Vie et assimilation de ces sagesses dans le corps rayonnent dans leurs relations.

La Sexualité Sacrée, épanouie dans les structures de l’être, alchimisée et spiritualisée dans le corps, c’est la rencontre de la divinité dans la matière… palpable, émanante et visible. La Sexualité Sacrée montre les plus belles créations Divines dans notre chair et dans notre Matière. Rayonnante de Lumière et de Joie, communicante de bonté, de beauté et de grâce, cette source sacrée nous habite dans toutes les cellules de notre corps.

L’énergie sacrée se manifeste dans une sexualité lumineuse, associée à un amour dans le cœur et une sagesse dans l’esprit, unie à une conscience collective, planétaire et universelle : Un parmi Tous, Tous dans le Un de notre Un.

De même, Yoni et Vajra (nos organes de Vie féminin et masculin) sont à considérer sur différents plans corporels :

Au niveau physique, ils ont des fonctions organiques essentielles pour nos besoins fondamentaux, comme tous les autres organes de notre corps. Ils ne sont pas des organes Vitaux tel le cœur, car nous pouvons vivre même s’ils dysfonctionnent. Ils ne sont ni « sales » ni « en Or »… Ils sont !!!… Et leur essence ASSUME dans leur intégralité leur fonction d’ÊTRE.

Au niveau émotionnel, ces organes portent de multiples blessures originelles, infantiles et karmiques car ils sont symboliquement la Base de la construction de notre Identité dans cette vie Terrestre. Nous y retrouvons les schémas éducatifs de notre enfance, ou bien souvent ces conditionnements se retrouvent dans tous nos comportements, mais également dans notre pouvoir d’action dépendant de notre capacité à émaner notre puissance de Vie (issue de notre source créatrice se situant dans notre base…). Ils portent également tous les conditionnements et les poids émotionnels que nous leur projetons.

Au niveau mental, de multiples croyances fausses et injustes sont véhiculées sur cette partie de nos corps, provoquant soit un rejet, une indifférence voire une « blasphémation » de cette partie divine de notre structure, soit une focalisation extrême, une idolâtrie, une identification réductrice et aliénante ôtant la neutralité même de ce qu’ils sont. Ce ne sont pas notre corps, notre désir, notre sentiment d’amour qui sont des problèmes, mais notre conscience limitée, aveugle et radicaliste, amenant des actes désalignés et déconnectés de notre Centre.

Au niveau énergétique et spirituel, ils sont sources de la Création, de l’Énergie de Vie et de nos possibilités de générer une énergie nouvelle, purifiante et émanante de la Vie. Ils sont à l’origine de nos possibles de construction, de nos pouvoirs d’action en lien ou non avec nos pensées et sentiments.

Ainsi, l’énergie sexuelle est une énergie vivante.

C’est la principale puissance de laquelle découlent les autres forces. Sa nature, c’est le mouvement, l’enfermer équivaut à activer une bombe nucléaire.

L’être humain est d’essence divine, à la fois masculine et féminine (représentée par Shiva et Shakti, que l’on voit s’accoupler dans les temples hindous), yin et yang. Dans certaines traditions, l’essence de l’énergie sexuelle est utilisée en méditation-prière pour appeler les plans célestes, pour d’autres, pour réaliser la communion cosmique, et pour d’autres, pour créer leur projet.

Loin de nous annihiler, la sexualité bénie nous permet de faire jaillir au plus haut de notre verticalité la Vie, et non de la déverser au bas de nos sphères.

Le Tantra et le Tao nous proposent de rencontrer nos Forces de Vie, de cesser d’en avoir peur, de les démystifier et de leur redonner leur justesse divine. Ce qui ouvre à une réconciliation intérieure, une réharmonisation sur tous les plans et ainsi à l’UNITÉ…

Retrouvons le chemin qui mène à notre centre en nous réappropriant l’énergie que nous rejetons ou projetons et en nous réconciliant avec le Tout que nous sommes…

Emma GRILLET – Accompagnante en Tantra et Channeling
Cercles de femmes, cercles mixtes (homme/femme)
www.emma-grillet.fr

http://etredivinaufeminin.blogspot.co.il/
 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elishean.fr/aufeminin

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean au Féminin




 
Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares