Eco-Responsabilité

Civilisation nouvelle à l’échelle planétaire: comment éviter le chaos socioéconomique et environnemental en 10 principes ou valeurs clés universelles?

L’HUMANITÉ ENTRE 2025 A 2150: A DEUX PAS DU CHAOS SOCIOÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL!

Comment allons-nous vivre ensemble, nourrir et donner du travail et un cadre de vie socioéconomique et environnemental à plus de 8 milliards d’êtres humains et cela dès 2050 et +?

2050

Dès 2022 à 2080: L’humanité!

Population: 7,5 à 8 milliards d’habitants !
Ressources naturelles: rares ou épuisées !
Chômage: 40 à 50% de la population active dans les pays industrialisés ou développés, pas de vacances, traites non payées, huissiers devant la porte et plus encore dans le tiers-monde.

2050 2

Risques permanents d’être assiégés par 90% de la population qui n’a plus rien à perdre.

D’OÙ LA NÉCESSITE DE RENDRE OPÉRATIONNEL, VIABLE ET DURABLES 10 PRINCIPES OU VALEURS UNIVERSELLES !

PRINCIPES OU VALEURS UNIVERSELLES N°1: LA VALEUR MATIÈRE !

La matière est ce qui compose tout corps ou espace ayant une réalité tangible. Les quatre états les plus communs sont l’état solide, l’état liquide, l’état gazeux et l’état plasma.

La matière occupe l’infiniment petit ou grand et possède une masse qui peut se transformer en vie et en énergie. Ainsi, en physique, en chimie, en biologie et géologie, tout ce qui a une masse inerte ou vivante est de la matière. Sans la matière, pas de vie possible.

2050 3

PHILOSOPHIE !

La maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Antoine Laurent Lavoisier, est simplement la reformulation d’une phrase du philosophe grec Anaxagore : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».

L’IMMENSITÉ DE L’UNIVERS ET L’EXISTENCE DE LA VIE DANS L’ESPACE-TEMPS: ET SI DIEU C’EST LA MATIÈRE ET SON CYCLE DE VIE?

Mots-clés: éléments chimiques, neutrinos, neutrons, électrons, anions, cations…, particules, atome, matière, pierres… infiniment petit, infiniment grand… l’univers, étoiles, planètes, cosmos, galaxie, trous noires matière… lois physiques, interactions, collusions, chaleur, énergies, oligoéléments, vie, gènes, chromosomes, enzymes, vitamines, hormones, dynamique, métaphysique, dialectique, big bang, création, l’évolution….

les ysteme

Pour tout ceux qui sont rationnels ou cartésiens, la matière nous amène tout naturellement au big bang, à la création, à l’univers, au cosmos, à l’évolution, à la vie, aux sociétés et à la civilisation…

Quoiqu’il est ait pu existé ou existe un créateur dénommé « DIEU ».

Ceux qui ne croient pas à la matière quelle qu’elle soit ont besoin d’expliquer la vie ou l’univers par ce qui n’existe pas ou n’est pas concret, c’est à dire du Dieu.

MAIS QUI SERA A LA CAUSE DU CHAOS ANNONCÉ – DIEU OU L’HOMME?

Cependant l’homme, dans toute son arrogance, avec orgueil et rébellion, tente désespérément de se faire l’égal de la matière, de s’ériger au-dessus de ses lois physiques qui sont à l’origine de la vie, de création et de l’univers.

2050 4

LES LOIS PHYSIQUES DE LA NATURE N’OBÉISSENT PAS AUX RÈGLES DU JEU TELS QUE ONT ÉTÉ FIXÉ PAR DE L’HOMME.

MAIS PLUTÔT AUX 100 LOIS DE LA NATURE TELLES QU’ELLES SONT ÉTÉ IDENTIFIÉ PAR L’HOMME.

2050 5

Si l’homme ne pend pas conscience des lois de la nature – un jour proche viendra où l’humanité comprendra, dans d’extrêmes douleurs, que l’homme charnel ne pourra jamais consommer abusivement, sauvagement et indéfiniment la nature. Les hommes seront alors confrontés à leur essence déchue dans un règne qui n’est pas le leur, mais celui des lois physiques de la matière, c’est à dire Dieu…

2050 6

Pourquoi la frontière entre les modes de pensées actuelles et le chaos socioéconomique est très fine?

Nous sommes généralement enclins à penser qu’il n’existe, pour une culture et une civilisation, dans un même pays et à une époque donnée, qu’un modèle de productivité socioéconomique, c’est à dire le rendement, la croissance économique et le développement infini.

2050 7

Ainsi, on est alors amené à faire intervenir des facteurs exogènes (qui n’ont rien à voir avec le progrès socioéconomique) pour expliquer le chômage de masse partout dans les sociétés dites développées.
Pourquoi le capitalisme (crise financière en série) ne peut pas être civilisé?
Parce que le capitalisme (néolibéralisme) détruit la valeur « travail » et « verte » (l’environnement) !

QUELS SONT LES SOLUTIONS ?

2050 8

Repenser nos modes de production, de consommation, de rejet dans l’environnement et de développement socioéconomique, accepter la décroissance et le partage du travail et des richesses.

2050 9

La décroissance est un ensemble d’idées soutenues par certains mouvements anti-productivistes, anti-consuméristes et écologiques.
Le point de vue des défenseurs du développement durable, ou développement soutenable, s’oppose à celui des objecteurs de croissance, également appelés « décroissants » dans la presse, car il ne remet pas en question l’idéal de croissance.

Les partisans de la décroissance contestent en effet l’idée d’un développement économique infini : selon eux, le taux de production et de consommation ne peut pas être durablement accru ni même maintenu, dans la mesure où la création de richesse mesurée par les indicateurs économiques comme le PIB correspond à une destruction du capital naturel et que ce dernier est épuisable.

L’idéologie Savoir être humaniste, est un mouvement socioéconomique et écologique international prônant la consommation des produits des entreprises qui respectent la valeur travail et la valeur verte.

2050 10

2050 11

L’idéologie Savoir être humaniste, considère certains aspects du capitalisme tels que les plans sociaux abusifs, la crise financière, l’exploitation sauvage des ressources naturelles, les produits de consommation néfastes pour la santé, les dégradations écologiques et risques environnementaux majeurs, subis comme inutiles et indésirables pour les générations actuelles et futures.

Cette contre-réaction du consommateurs responsable de son environnement local et solidaire de la stabilité de l’environnement planétaire constitue un immense pouvoir politique ou sociétal de rénovation des sociétés humaines.

Elle procède d’une éthique mondialiste respectueuse de la vie sous toutes ses formes et ses engagements amoureux écolos et des identités bio-culturelles amoureuses locales. Elle fonde les concepts, philosophies hédonistes et les pratiques d’une écocitoyenneté nouvelle.

2050 12

Le biomimétisme est une approche scientifique révolutionnaire qui consiste à imiter les modèles vivants ou les plus belles inventions de la nature – belle femme et bel homme y compris !

Face à des pressions socioéconomiques (entreprises, production, profits, emplois, pouvoir d’achat, consommation, déclassement, bien-être, etc) qui changent sans cesse et tout ça avec un cahier de charges qui est extrêmement draconien – puisse qu’on a de matières premières qui sont limitées et finies sur la terre.

On se dit que face aux contraintes liées à la survie de l’homme sur terre et du développement durable, il n’y a pas de meilleure source d’aspiration que le vivant ou la nature.

2050 13

Ainsi pensé, pourquoi et comment le biomimétisme peut-il être applicable à toutes formes et mécanismes de sociétés, civilisations et de démocraties nouvelles ?

Parce que dans l’heure et dans l’année, quelque soit vos intérêts particuliers – pour innover le présent et le futur, ensemble protégeons l’humain et la nature !

2050 14

LES 10 COMMANDEMENTS DE LA CONSOMMATION DURABLE !

1- Le comportement individuel du consommateur amoureux, écolo, équitable, viable et durable devient un facteur déterminant dans l’aptitude des âmes sœurs libres, éduquées et civilisées à maitriser l’évolution de leur environnement local, national, continental et planétaire.

2- La santé des écosystèmes est un des critères de choix du consommateur amoureux, écolo, équitable viable et durable responsable de son environnement.

3- La santé des amoureux puise dans l’environnement des ressources décisives pour maitriser au quotidien, les stress et les inhibitions de la vie amoureuse et de maitriser les défenses immunitaires afférentes à celle-ci.

4- La consommation amoureuse, écolo, équitable, viable et durable est un élément constructif de la santé des écosystèmes naturels et humains.

5- La consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable intègre les identités bio-culturelles , l’exception culturelle et les savoirs-faire ancestrales, notamment ceux qui permettent de valoriser des terroirs locaux et nationaux et les ressources renouvelables.

6- La prise en compte et le respect de la biodiversité (planctons, faunes, flores, chaines alimentaires naturelles, dynamiques des espèces vivantes, etc) constituent un des champs d’application privilégiés de la consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable.

7- La maitrise des flux et des cycles de matières et des éléments constitutifs de la vie (cycle de l’eau, cycle de carbone, cycle d’azote…) conditionne les pratiques et les choix de la consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable.

Elle implique des politiques d’économies de la ressource en eau, des technologies propres et d’adaptation des cycles locaux de l’eau aux capacités des écosystèmes.

Elle impose à restituer l’eau, après usage sous une qualité égale ou supérieure à celle au moment du prélèvement. L’allongement et la diversification des filières de déchets ménagères (tourisme propre) en vue du réapprovisionnement des ressources (recyclage) de la valorisation matière/énergie/chaleur constitue un des éléments de la consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable.

8- L’énergie demeure un des éléments majeurs de la modernité et à ce titre la consommation amoureuse, écolo, équitable, viable et durable doit chercher à optimiser son usage, en fonction de ses impacts sur les environnements locaux et planétaires.

La consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable implique que désormais une part croissante des taxes prélevées par les États sur l’énergie soit consacrée à l’éducation amoureuse écocitoyenne, à la lutte contre la pollution atmosphérique, aux changements climatiques (gaz à effet de serre) et à la prévention sur des problématiques liée à la course vers la pénurie des ressources naturelles dont dispose la terre.

9- La consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable fait appel à l’idéologie « Savoir d’Achat amoureux » contre l’idéologie « Pouvoir d’Achat ».
L’idéologie Savoir d’achat amoureux, est un mouvement socioéconomique et écologique international prônant la consommation des produits des entreprises qui respectent la valeur travail et la valeur verte.

L’idéologie Savoir d’achat amoureux, considère certains aspects du capitalisme tels que les plans sociaux abusifs, la crise financière, l’exploitation sauvage des ressources naturelles, les produits de consommation néfastes pour la santé amoureuse, les dégradations écologiques et risques environnementaux majeurs, subis comme inutiles et indésirables pour les générations actuelles (vous et nous) et futures (vos et nos enfants, petits enfants, arrières petits enfants, etc).
On vous demande de vous préoccuper de ce qu’il y a dans le produit, sa qualité, sa traçabilité et son cycle de vie.
Parce que vous êtes des Savoirs d’achat amoureux et non des consommateurs qui, eux ont tous un pouvoir d’achat(Du Clochard au milliardaire).
Le savoir d’achat connait à peu près le cycle de vie du produit auquel il adhère contrairement au consommateur amoureux ordinaire qui achète seulement son produit en regard de son pouvoir d’achat !

10- La consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable est un des principes fondateurs d’une éthique universelle amoureuse, faisant de chaque amoureux, un écocitoyen respectueux de son environnement local et solidaire de l’environnement planétaire.

La consommation amoureuse, écolo, équitable viable et durable est une nouvelle éducation civique amoureuse de l’environnement pour le développement de l’écocitoyenneté amoureuse et le renforcement des sociétés libres, éduquées et civilisées plus que jamais démocratiques. Et espérons-le avec votre concours et philosophie de l’universalisme écolo, équitable, viable et durable à l’échelle planétaire!

Par Isidore AYA TONGA, Philosophe, Scientifique environnementaliste !

http://congo-objectif2050.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares