Un nouveau Monde

Bahreïn, un modèle de dialogue entre les religions

Antoine Colonna

Alors que le dialogue des cultures semble à bien des égards à l’arrêt, l’initiative prise récemment par le royaume du Bahreïn mérite d’être signalée. Du 5 au 7 mai dernier, le pays a en effet reçu plus de 100 représentants des religions pour une conférence internationale intitulée « Toutes les civilisations au service de l’Humanité ». bahrein

© Antoine Colonna

À l’initiative du roi Hamed Ben Issa Al Khalifa, plus de 100 religieux de haut rang, issus des mondes musulman, chrétien, hindou et juif, chercheurs et personnalités politiques – dont le frère du roi de Jordanie ou le prince Turki Al-Faisal d’Arabie saoudite – ont pu échanger afin de souligner ce qui rapproche les croyants à travers le monde et comment leur foi devrait les amener à agir pour la paix. La diversité ne doit pas être une source de craintes mais, bien au contraire, d’espoirs, comme l’a souligné Aram Ier, le catholicos des Arméniens de Cilicie (Liban). L’événement a constitué une première à Bahreïn, qui a connu il y a plusieurs mois des troubles intercommunautaires entre musulmans chiites et sunnites, mais qui reste un lieu où la tolérance religieuse n’est pas un mythe. Le royaume abrite en effet de nombreuses églises, des temples hindous et même une synagogue, sans nécessiter de protection particulière.

Ne plus instrumentaliser les religions

La conférence a reçu le soutien officiel du Vatican, mais aussi de l’ONU, très active sur place par l’intermédiaire de son représentant pour l’information, Nejib Friji. Son secrétaire général, Ban Ki-moon, a fait lire un discours, saluant l’initiative qui s’inscrit dans la Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022). En marge de la conférence, le ministre de la Justice et des Affaires islamiques, Cheikh Khalid Ben Ali Al Khalifa, a co-signé un mémorandum avec l’université Al Azhar du Caire, l’Institut royal des études interreligieuses de Jordanie et l’ONU, institutionnalisant la Conférence du dialogue entre les civilisations et les cultures, laissant présager que le travail entamé à Manama devra se poursuivre dans un avenir très proche. Dans la déclaration finale de la Conférence, les participants ont montré qu’ils n’étaient pas étrangers aux réalités terrestres, appelant à ce que les religions ne soient plus instrumentalisées à des fins politiques. http://www.lemondedesreligions.fr/

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares