Loisirs & Voyages

A la recherche d’une Porte Temporelle près de Bugarach

Et si il existait une porte temporelle près de Pic de Bugarach ?

Dans son article « Une porte spatio-temporelle au pied du Bugarach » paru dans la revue Top Secret n°63, François Garet évoque l’existence d’une porte dimensionnelle, non loin de Bugarach et de Rennes le Chateau, ou plus exactement sur les hauteur de Rennes les Bains dans le lieu dit « Serbaïrou ».

bugarach

Sur place, muni de l’article de François Garet mentionnant la « porte temporelle » et la piste ésotérique Celtique de l’abbé Boudet dans la revue « Top secret »

Henri Boudet, prêtre de Rennes-les-Bains, à la fin du XIXème siècle connaissant personnellement son homologue de Rennes le Chateau, le plus connu Abbé Saunière,  affirme dans son livre dans son livre « la Vrai langue Celtique » paru en 1886 qu’il existe près de Renne les Bains des vestiges de la culture Celtique. Son livre contient la fameuse et énigmatique carte « Rennes Celtique » et l’itinéraire qui mènerait à de véritables pierres sacrées, vestiges de la tradition Celtique. Voici ce qu’on trouve dans son livre :

« Du haut de la crête [….] en regardant vers le sud, on voit se dessiner une longue ligne de roches aiguës de toutes formes et de toutes dimensions, bien orientée, d’ailleurs, du levant au couchant, et s’étendant depuis le Col de la Sals jusques et au delà de la Blanque. Le nombre des aiguilles naturelles y est considérable ; néanmoins, au milieu d’elles, une multitude d’autres roches taillées en pointe sont redressées par la main de l’homme, et constituent de vrais menhirs, comme on peut s’en convaincre soi-même, en examinant la pose de ces grandes pierres, qui sont d’un facile accès. La fatigue se fait bien un peu sentir en grimpant sur les flancs du Serbaïrou par des sentiers peu fréquentés, mais on est largement dédommagé, lorsqu’on est en présence du travail gigantesque fait par nos ancêtres. » (source)

bugarach2

Les menhirs décrits dans l’ouvrage de l’abbé Boudet

Avec ces maigres indications, nous voilà partis¨mon ami Deïman et moi-même, sur la piste de ces fameux menhirs, voir si éventuellement il ne se passeraient pas dans cet endroit mystérieux des phénomènes échappant à notre entendement…   Dans l’article de François Garet, on trouve effectivement plusieurs photos ressemblant plus ou moins à cette description. « le rocher du pain » et la « pierre rectangulaire ». Dès le début de l’article Garet met en garde le lecteur qui aurait « l’idiotie » d’aller investiguer dans cette zone… C’est pourtant ce que nous avons fait puisque nous avons passé la nuit là bas dans la Zone de Serbaïrou, dont le nom ferait penser, comme le dit l’auteur à Cerbère gardant la porte des enfers…(Dans la mythologie grecque, Cerbère  est le chien à trois têtes gardant l’entrée des Enfers…).

bugarach3

Lieu dit de Serbaïrou qui n’est pas sans rappeller Cerbère le gardien de la porte des enfers, une porte vers des galeries souterraines est elle à découvrir ?

Monsieur Garet dit y avoir croisé un soir dans la brume en compagnie de son chien, comme venu de nul part au travers des arbres, un mystérieux individu couvert d’un chapeau qui a aussitôt disparu, comme si ainsi que le précise l’article plusieurs réalités dimensionnelles se superposaient dans ce lieux… De quoi mettre dans l’ambiance de la soirée…

bugarach4

la carte de la Zone mystérieuse du Serbaïrou au dessus de Rennes les Bains ou se trouveraient des vestiges archéologiques Celtiques… la fameuse porte du temps décrite dans l’article de François Garet

Disons le tout de suite, selon nos investigations, l’emplacement indiquant le fameux « portail temporel » (formé apparemment par 2 pierres) sur la carte de François Garet est faux ou tout au moins les pierres ne figurent plus à cet emplacement situé sur une zone découverte que nous avons eut par endroit du mal à traversé car de nombreux arbres semblaient déracinés probablement par une tempête récente à moins que la main de l’homme soit passée par là. Même si la carte de l’abbé Boudet ne nous a pas mené directement vers les pierres indiqués. I

Il y a quand même eut un petit moment de frisson à l’immédiate proximité de l’endroit indiqué lorsque 2 coups sourds se sont fait entendre sur le sol suivis d’un bruissement de feuille. « Une biche ? Un sanglier ? » me dit mon ami Deïmian apparemment plus habitué que moi aux bruits de la foret. Soit. Nous n’en saurons pas plus. N’empêche que sur le coup, ça surprend…

Nos investigations, guidées électroniquement par carte GPS nous on fait emprunter les chemins indiqués sur la carte mais nous nous sommes également écarté des sentier battus nous enfonçant non sans mal plus en profondeur dans la forêt alentours. Plusieurs heures d’exploration de la zone ne nous ont pas permis de découvrir les 2 pierres mentionnées dans l’article. Il est vrai que dès qu’on sort du chemin, la zone est parfois accidentée et en pente et qu’il faut être vigilant, je dis ça aux éventuels courageux qui voudront suivre nos pas et ceux des nombreux autres « chercheurs » de cette région… En revanche, nous sommes tombés plus ou moins par hasard,(à proximité de l’endroit supposé selon les diverses descriptions nous devions quitter le chemin) sur 2 rochers de la taille d’un homme dont vous trouverez la photo ci dessous avec son emplacement répertorié sur la carte GPS (Deïmian a relevé les coordonnées exactes)… Le soir, après un bon repas, nous montons nos tentes respectives.

bugarach5

Le campement avec nos deux tentes montées.  les futurs campeurs trouveront je l’espère la terre encore applani par nos soins, car le terrait assez rocailleux ne nous laissait pas beaucoup de place pour planter la tente

bugarach6

Dropped Pin, le point indique l’emplacement des pierres ci dessous:

bugarach7

Avons nous trouvé les fameux menhirs et le point sacré de la Porte du Temps ?

Ce « rocher fendu » n’est pas sans rappeler la légende Arthurienne. Dans l’histoire de Merlin, Le trône du royaume Celte était vacant et convoité par de nombreux nobles qui se battaient fréquemment pour se l’approprier. Devant cette discorde, le magicien Merlin convoque les barons du royaume à Logres pour la veille de Noël. Dans la nuit apparaît mystérieusement un bloc de pierre carré supportant une enclume dans laquelle est plantée une épée. Sur la lame est écrit que celui qui parviendrait à l’en retirer deviendrait le roi de toute la Bretagne. Personne n’y parvint, sauf le jeune Arthur.

bugarach8

La Pierre Fendue de Serbaïrou qui n’est pas sans rappeler la légende Celtique arthurienne.

Après une balade le soir vers 21heures, la nuit tombante pour chercher du bois pour le feu de camp, R.A.S (ni le soir ni la nuit, pas d’ »OVNI » à l’horizon ni de « petits hommes verts » ou de lutin à chapeau). Un repos bien mérité et le lendemain en redescendant, une baignade dans les sources chaudes de Rennes les bains pour se détendre de la marche… Le seul truc bizarre c’est quand je me mets à rêver la nuit que je suis transporté à la maison, que je discute avec mon épouse (croyant vraiment que je suis transporté à plusieurs centaines de kilomètres de là, vous savez comment sont certains rêves que l’ont croient plus réel que la réalité) et que le lendemain celle ci me dit avoir entendu une voix distincte dans la pièce à côté l’appeler « Hey » en la réveillant  puis « hé….. » suivi de son prénom… ça fait bizarre quand on a la confirmation au téléphone. de cet « coïncidence »..

Conclusion :

nous pensons que l’article de François Garet est légèrement surjoué au niveau de l’ambiance « paranormale » du lieu, même si nous ressentions bien que nous n’étions pas dans un lieu touristique commun, mais peut être sur une terre sacrée. Nous regrettons peut être de n’être pas resté assez longtemps sur place pour investiguer plus en profondeur le lieu, en particulier la recherche d’éventuelles grottes et souterrains… En tout cas nous avons très bien dormis, la température estivale et l’air pur du lieu n’y étant pas pour rien.

Si la vérité est peut être encore ailleurs, c’est en revanche un jeu de piste passionnant à mettre en corrélation bien sur avec les autres lieux mystérieux de la région, Rennes le Château, le pic de Bugarach, le mythique trésor des templiers…

Nous espérons vous avoir donné envie d’explorer  le coin, et avoir apporté une pierre à l’édifice de la recherche ésotérique et mystique dans la région…

http://www.neotrouve.com/

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

L’allopathie est de plus en plus souvent inefficace préservant ses intérêts au détriment de la santé des patients.

Dès l’âge adulte, le corps sécrète de moins en moins de substances vitales (vitamines, enzymes, hormones) et a besoin d’un apport extérieur afin de se maintenir en bonne forme.

C’est ce que nous proposons sur notre site equilibre-et-vitalite.net , uniquement des produits exceptionnels d’efficacité.

Pages et Articles Phares