A la une Bien-Être

5 façons de consommer du CANNABIS sans fumer

Vous en avez marre de fumer des joints et spliffs de weed ou de hasch, ou vous ne pouvez pas tirer sur un blunt à cause de problèmes de poumons. Vous voulez une expérience amusante, ou il vous faut une méthode de médication nouvelle pour la weed, voici 5 façons sympa de consommer du cannabis.

FUMER EST MAUVAIS POUR LA SANTÉ, SANS RIRE !

Tout le monde connaît les risques pour la santé associés au fait de fumer du tabac, et fumer de la weed peut en gêner aussi certains, alors que d’autres n’aiment pas fumer, mais ce n’est pas un problème.

L’amateur de cannabis du 21ème siècle a l’embarras du choix pour ce qui est de consommer du cannabis.

Nous avons compilé 5 des meilleures façons de consommer du cannabis sans le fumer, avec quelque chose pour tous les consommateurs de weed, du médicinal au récréatif, et même pour ceux qui veulent essayer quelque chose de différent des joints à la weed ou au hasch.

1) ALIMENTS ET BOISSONS AU CANNABIS

Se laisser guider par son estomac est parfois une bonne idée, que les amateurs de weed devraient suivre. Les aliments au cannabis ont bien changé depuis l’époque des brownies faits maison qui, peu importe la dose de chocolat, avaient toujours un fort goût de beuh.

De nos jours les aliments au cannabis sont un secteur important et dans la plupart des cannabis clubs, dispensaires et coffeeshops, on peut trouver des délices pour gourmets, des cookies gorgés de calories aux barres céréalières  super bonnes pour la santé.

Si vous vous méfiez de l’hygiène en cuisine du Boulanger Hippie local, vous devriez vous en tenir aux gâteaux et bonbons au cannabis produits professionnellement, ou en faire vous-mêmes.

Dans de nombreuses canna-boutiques bien achalandées, on peut trouver tout un assortiment de thés, cafés et jus au cannabis. Bien entendu, vous pouvez toujours en faire vous-même, il vous suffit d’avoir de la weed et de l’eau. Bon, d’accord, c’est un peu plus compliqué que ça, mais ce sont les deux ingrédients essentiels.

Dans le monde entier, des délices locaux infusés au cannabis existent. Parmi les plus délicieux, on retrouve le Bhang Lassi qui est une sorte de milkshake sain à la weed populaire en Inde. C’est peut-être mieux de ne pas essayer celui-ci à la maison à moins que vos compétences en cuisine au cannabis soient du niveau de Cyril Lignac.

Autre base culinaire plus courante, il est plus facile de trouver ou même de faire vous même du beurre de cannabis ou canna-beurre, ce produit est la méthode la plus facile pour incorporer du cannabis dans votre cuisine. Naturellement, si vous mangez ou buvez du cannabis, vous devez ajuster la dose et être patient en attendant la montée des effets.

Il est conseillé aux débutants de grignoter un canna-cookie et de voir comment ils se sentent une heure après. Sachez qu’une trop forte dose de cannabis comestible peut entraîner des effets envahissants qui durent pendant des heures et/ou qui font plus que vous clouer au canapé, comme le dit le vieux proverbe irlandais, qui vous font « partir avec les fées ».

2) NE FUMEZ PAS, VAPOTEZ

Les vaporisateurs sont l’appareil le plus efficace et polyvalent à la disposition du fan de weed moderne. Tout type de consommateur de cannabis peut améliorer son matos juste en le vaporisant plutôt qu’en le fumant.

C’est bien ça, juste en passant à un vaporisateur, la plupart des experts et études s’accordent à dire que c’est au moins deux fois plus efficace que de fumer un joint normal pour ce qui est de l’extraction du THC.

Quand vous investissez dans un vaporisateur de haute qualité, vous profitez d’une haute polyvalence. Bien sûr, les vaporisateurs existent sous tous types de formes et de tailles, mais les meilleurs peuvent gérer tous les types de cannabis, des têtes aux concentrés bien collants, et tout le reste.

Les consommateurs médicinaux tirent de grand bienfaits de la réduction de 95 % de fumée liée au vapotage et du soulagement plus rapide apporté par la vaporisation des têtes et extraits au CBD, en comparaison des effets retardés des produits comestibles.

3) TEINTURES : RENAISSANCE DU REMÈDE/CARBURANT POUR FUSÉE

Les teintures de cannabis font leur grand retour, surtout sur le marché du cannabis médical. L’histoire des teintures et des plants de cannabis remonte à des milliers d’années et les teintures de cannabis rudimentaires sont probablement les premiers extraits médicaux de cannabis connus de l’humanité.

De nos jours, les teintures de cannabis ont été raffinées au niveau d’une forme d’art et les teintures vivent une renaissance au 21ème siècle. Les teintures au CBD deviennent un produit mondial et les teintures au THC aux saveurs fruitées sont très populaires chez les consommateurs récréatifs nord-américains.

L’application sublinguale ou en termes courants « sous la langue » de teintures de cannabis facilite une absorption rapide directement dans la circulation sanguine, plutôt quand dans le système gastro-intestinal, en 20 minutes ou moins. Trouver la bonne dose peut être difficile, donc allez-y doucement la première fois.

4) CRÈMES : BAUMES VÉGÉTAUX

Les baumes de cannabis, crèmes, lotions, applications locales et même huiles de massage sont devenus grand public et ne sont plus réservés à la médecine alternative. Tout, des bobos du quotidien aux maladies graves, peut être traité ou devrait être au minimum apaisé par les dernières canna-crèmes.

L’avantage unique des produits de soin pour la peau au cannabis médical en application locale est qu’ils ne produisent aucun effet psychoactif. Pour le consommateur à but médicinal qui doit garder les pieds sur terre mais qui a besoin de soulagement, les baumes au cannabis sont le remède naturel de choix.

B, TECHNIQUEMENT CE N’EST PAS FUMER

Pour le consommateur récréatif qui veut planer en orbite en un instant ! Nous recommandons de savourer un dab de votre concentré préféré. La plupart des établissements réputés pour le cannabis, ou les fumoirs décents, auront quelques extraits bien collants sur leur menu, et des kits adaptés aux dabbers.

Les concentrés du cannabis sont en pleine explosion : BHO, Shatter, Wax, Ice Hasch, Rosin et de nombreux autres extraits de haute puissance peuvent être vaporisés avec un rig à dabbing et un briquet chalumeau. Une sacrée barre, mais c’est tout le but du dabbing. Ni pour les âmes sensibles, ni pour les débutants.

Il est probablement conseillé d’investir dans les crèmes au cannabis dont nous avons parlé si vous voulez vous mettre sérieusement au dabbing.

Le dabbing est vraiment amusant, même si c’est une façon un peu brute de planer en orbite en 60 secondes. Mais transporter un équipement à dabbing et un chalumeau de soudure est peu pratique, donc gardez votre kit à dabbing à la maison, à côté du kit de premiers soins, si vous êtes du genre maladroit.

Vous n’avez vraiment pas besoin de fumer des joints ou des bangs si vous voulez planer ou avoir un soulagement médical et de nos jours ça n’a jamais été aussi facile.

Le cannabis évolue du statut de produit de contrebande à celui de ressource de base. En 2017, nous autres amateurs de weed pouvons avoir le beurre de cannabis et la cerise sur le gâteau à la weed.


Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

Source : https://www.zamnesia.fr

Le meilleur site pour vos achats

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean au Féminin

Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

lucien-de-sainte-croix-2

Rechercher sur le réseau

Votre aide est importante

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

A la demande de nombreux thérapeutes et particuliers, l'EPITHALAMINE se vend dorénavant en marché coopératif, afin que vous puissiez être commissionnés sur les parrainages via le site SANJOUVENCE...

sante jouvence 1084
Cliquez l'image pour en savoir plus

Publicité